Jung confirme et les Français remontent à Badminton

Crédit : Scoopdyga (archives)

Samedi 07 mai - 16h57 | Johanna Zilberstein

Jung confirme et les Français remontent à Badminton

Alors que l'épreuve reine du concours complet s'est déroulée aujourd'hui à Badminton, Michael Jung tient toujours la tête après un cross parfait sur La Biosthétique Sam. Il devance désormais son compatriote Andreas Ostholt sur So Is Et et le Néo-Zélandais Mark Todd sur Leonidas. Côté tricolore, ils sont maintenant trois couples dans le top douze.

Il fallait s’y attendre mais le cross a fait bouger les lignes du classement au CCI 4* de Badminton. Toutes les lignes, sauf la première, toujours occupée par Michael Jung. Il faut dire que l’Allemand n’a pas déçu, signant l’un des dix maxis avec son olympique La Biosthétique Sam. Deuxième jeudi avant d’être détrôné par la Britannique Emily King, éliminée sur le fond avec Brookleigh, son compatriote Andreas Ostholt en a profité pour reprendre du galon et pointe ce soir à la deuxième place avec So Is Et, malgré 5.2 points aujourd’hui (43.4 points). La Britannique Gemma Tattersall, associée à Arctic Soul, sauve quant à elle l'honneur britannique en prenant la troisième place grâce à un superbe cross (44.6 points). 
Le Néo-Zélandais Mark Todd quant à lui rentre dans le maxi et sans la moindre faute avec Leonidas, arrachant au passage quatorze places au classement et figurant désormais sur la quatrième marche du podium avec un total de 44.8 points. Belle remontée également pour l’Australien Jonathan Paget, cinquième avec Clifton Lush (45.2 points). Déjà dans le top dix hier soir, le Néo-Zélandais Clarke Johnstone s’est frayé un chemin dans le top six avec Balmoral Sensation (45.6 points). Dans le top dix également, les Britanniques Oliver Townend, huitième avec Armada (46.2 points), et Izzy Taylor, neuvième avec Allercombe Ellie (46.4 points).
Côté Tricolore aussi, l’heure était aux chefs-d’œuvre. Car avec quatre couples sur six à moins d’un point sur le cross, on peut dire que les cavaliers de Thierry Touzaint ont fait très fort ! Ainsi, Astier Nicolas, vingt-troisième hier, est le meilleur d’entre eux ce soir avec Quickly du Buguet et pointe à la septième place (45.9 points), tandis que Gwendolen Fer, qui reste avec ses 47.1 points du dressage, et Jean Teulère, qui n’écope que de 0.4 points sur le cross, sont dix et douzième respectivement associés à Romantic Love et Matelot du Grand Val. Rodolphe Scherrer, trente-quatrième hier, est désormais dix-huitième avec Makara de Montiège après avoir écopé de 4.8 points sur le cross (52.5 points). Juste devant, on retrouve Pascal Leroy, lui aussi sans la moindre pénalité aujourd’hui, à la seizième place associé à Minos de Petra (50.5 points). Enfin, Camille Lejeune ferme la marche des Tricolores à la vingt-huitième place, pénalisé de quatorze points avec R’du Temps Blinière. La seule fausse note vient peut-être du couple formé par Hélène Vattier et Quito de Balière, éliminé, comme l’ont été seize autres couples, parmi lesquels on peut également citer le Néo-Zélandais Tim Price avec Ringwood Sky Boy.
Demain, l’hippique promet donc de nouvelles surprises. Avec ses 34.4 points, Michael Jung semble tout de même bien installé en tête, à exactement neuf points du deuxième. Il aura donc droit à deux barres pour l’emporter et enlever le Grand Chelem de concours complet. Astier Nicolas, lui, est à un peu plus de onze points du leader et pourrait bien encore grimper s’il venait à signer un parcours sans faute. Cela vaut également pour ses coéquipiers. Car, entre la dernière visite vétérinaire et le passage de Michael Jung sur l’hippique, tout peut encore arriver.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez