La Belgique suprême à Hambourg

Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Vendredi 06 mai - 15h42 | Johanna Zilberstein

La Belgique suprême à Hambourg

Beau triplé pour la Belgique, en ce début d’après-midi, à Hambourg. Alors que l’épreuve majeure de la journée s’est courue en journée, Global Champions League oblige, Pieter Devos, Nicola Philippaerts et Jerome Guery ont planté le drapeau belge en terre allemande, s’emparant du podium.

Ils étaient quarante-sept cavaliers à s’élancer à l’assaut de ce parcours à 1,50m. Pour l’épreuve majeure de ce vendredi, tout se déroulait en deux phases et seuls les cavaliers qui s’étaient parfaitement comportés en première phase pouvaient accéder à la seconde. Ainsi, le Britannique Michael Whitaker, sur Cassionato, et Roger-Yves Bost, associé à Qoud’Cœur de la Loge, se sont vu privés de fin de parcours pour seulement un tout petit point de temps dépassé. La punition a été rude également pour les Allemand Daniel Deusser, sur Zoe II, et Ludger Beerbaum, avec Chiara, qui ont, eux, laissé une barre rouler à terre. Mais globalement pas de catastrophe sur cette première phase, puisque seuls cinq cavaliers ont écopé d’un score supérieur à quatre points. On notera quand même le lourd total de l’Allemand David Will, vingt-deux points avec Chatinus.
C’est en seconde phase que les choses se sont compliquées. Vingt-neuf cavaliers ont pu s’y essayer et dix-huit ont poursuit sur leur lancée parfaite. Ainsi, les lieutenants de Ludger Beerbaum passés entre les mailles du filet ont cette fois-ci trébuché. Avec le prometteur Lord Chambertin 2, le Suédois Henrik von Eckermann, a mis une barre à terre, tout comme l’Allemand Philipp Weishaupt, qui présentait la belle Catokia, fille de son excellent Catoki. Son compatriote Marcus Ehning s’est lui aussi laissé piégé avec la jeune Cristy, tout comme le Suisse Pius Schwizer, associé à Starlette de Maillet, plutôt habituée aux CSI 2* sous la selle de Florence Seydoux. Vainqueur de l’épreuve d’ouverture, l’Italien Emanuele Gaudiano s’est lui aussi fait surprendre avec Cascadeur 31.
Pour les dix-huit meilleurs, c’est le chronomètre qui a décidé. Moins rapide de tous, le Belge Jos Verlooy doit ainsi se contenter de la dix-huitième place avec Sunshine, juste devant l’Allemand Christian Kukuk, dernière recrue de l’écurie Beerbaum, parfait aujourd’hui avec l’excellent Carilot. Également sans-faute, le Suisse Romain Duguet prend la dixième place associé à la jeune Twentytwo des Biches. Alors qu’il était peut-être celui qu’on attendait le moins, Holger Wulschner a été le meilleur pilote à domicile, prenant une jolie sixième place avec BSC Cavity. L’Irlandais Bertram Allen, qui gagnait l’épreuve majeure hier avec Molly Malone V, est à nouveau aux honneurs, puisqu’il termine cinquième avec Belmonde, juste devant le Suédois Rolf-Göran Bengtsson et Clarimo Ask. Mais les meilleurs aujourd’hui ont incontestablement été les Belges puisque Pieter Devos a été le plus rapide de tous avec Espoir, prenant l’ascendant sur Nicola Philippaerts sur H&M Quenzo de la Roque et Jerome Guery sur Grand Cru van de Rozenberg.
Le programme est donc un peu bousculé aujourd’hui à Hambourg puisque la Global Champions League n’aura pas lieu dimanche comme lors des premières étapes mais bien ce soir.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez