Simon Delestre conserve le trône

Simon Delestre reste numéro un mondial pour le troisième mois consécutif, fort de sa deuxième place dans le Grand Prix 5* d'Anvers.
Crédit : Scoopdyga (archives)

Mercredi 04 mai - 14h59 | Yeelen Ravier

Simon Delestre conserve le trône

Comme annoncé lundi, Simon Delestre conserve effectivement son brassard de numéro un mondial pour le troisième mois consécutif. Malgré ses bonnes performances, Christian Ahlmann n’aura rien pu faire et doit à nouveau se contenter de la deuxième place, devant Scott Brash.  

Pas de sérieux changement dans le top 10

Le classement mondial du mois d’avril vient de tomber et Simon Delestre conserve le brassard de numéro un mondial pour le troisième mois consécutif. Grâce à ses bonnes performances aux CSI 5 d’Anvers et Shanghai, le Lorrain devance toujours l’Allemand Christian Ahlmann, deuxième avec quatre-vingt-seize points de différence.  Le trio de tête reste inchangé puisque Scott Brash campe sur sa troisième place. Pénélope Leprevost, elle, chute d’un rang malgré sa victoire dans le Grand Prix CSI 5 d’Anvers, au profit de l’Américain McLain Ward, performant à Wellington et Miami. Tandis que l’Américain Kent Farrington et le Belge Gregory Wathelet se suivent comme le mois précédent, le Normand Kevin Staut, qui détient toujours la plus longue présence dans le top dix, gagne une place et s’installe huitième. L’Irlandais Bertram Allen et l’Américaine Beezie Madden complète ces dix premiers.

Edwina Tops-Alexander et Emanuele Gaudiano gagnent du terrain

L’autre pilote de Jump Five, Patrice Delaveau, quatrième meilleur cavalier tricolore, monte de trois rangs et est douzième, grâce à sa sixième place dans le Grand Prix d’Anvers. Le Suédois Rolf-Göran Bengtsson, troisième de la même épreuve sur Casall Ask, fait un bond de quatre places et se place derrière le Normand. Quant à Luciana Diniz, qui n’a pas couru de CSI 5 depuis le Saut Hermès en mars dernier, elle file de la onzième à la seizième position. Jolies avancées juste derrière pour l’Australienne Edwina Tops-Alexander et l’Italien Emanuele Gaudiano, qui gagnent respectivement huit et sept places. Descente en revanche pour le Jurassien Steve Guerdat, qui chute de cinq places malgré sa victoire dans la finale de Coupe du monde et trois bons classements aux CSI 5 de Miami et Mexico. Le Canadien Éric Lamaze, lui, suit son chemin et s’élève de dix places, se plaçant vingt-quatrième, précédant tout juste Roger-Yves Bost, qui intègre enfin le top trente suite à sa victoire dans l’épreuve phare du CSI 5* de Mexico. L’une des plus grosses remontées est à attribuer à l’Allemand David Will, qui remportent dix-huit places, occupant la soixante-cinquième position.

Les Français en bonne forme

Quant aux autres Vestes Bleues, Julien Épaillard monte d’un rang et s’installe cinquante-et-unième. À contrario, Jérome Hurel, qui devait disputer la Coupe des nations de Lummen la semaine passée, descend à la quatre vingt-sixième place. Frédéric David est cent sixième, Philippe Rozier cent dixième, Adeline Hécart cent trente-et-unième, et Olivier Robert cent trente-cinquième.
 

À lire également...

Réagissez