Harold Boisset signe sa première victoire en 3* à Maubeuge

Crédit : Scoopdyga (archives)

Lundi 02 mai - 09h20 | À Maubeuge, Mathilde Wavrant

Harold Boisset signe sa première victoire en 3* à Maubeuge

Le Tricolore Harold Boisset s’est emparé hier après-midi  du Grand Prix CSI 3* de Maubeuge. Associé à Quolita Z, il a écrit dans les Hauts-de-France l'une de ses meilleures performances à ce niveau. Il devance au barrage Nicolas Deseuzes, un autre cavalier français en forme, en selle sur Quilane de Lezeaux, tandis qu'Alexandra Francart complète ce podium avec sa féline Quelstar du Vic Bilh.

Pour cette dix-neuvième édition, le jumping de Maubeuge accueillait un plateau de cavaliers de qualité, parmi lesquels certains fidèles comme le Britannique John Whitaker. On notait également la présence renforcée de cartouches tricolores, qui face à l’annulation du CSIO 5* de Lummen, en Belgique, pour cause d’intempéries, faisait finalement halte dans la région. Mathieu Billot, Julien Épaillard, Jérôme Hurel et Olivier Robert ont tout autant répondu présent avec de nombreux accessits et belles victoires durant le week-end.
C’est par un Grand Prix côté à 1,60m qualificatif pour les prochains Jeux olympiques ainsi que pour les championnats d’Europe de l’année prochaines, qui se dérouleront à Göteborg, que s’est conclue cette dernière journée d’épreuves. Jean-François Morand, le chef de piste, avait dessiné un parcours homogène mais très délicat avec seulement trois cavaliers qualifiés au barrage sur les cinquante partants annoncés au départ. Nicolas Deseuzes est le premier à s’élancer au barrage. Serein, il sollicite sa jument qui lui répond parfaitement. Double sans-fautes avec un temps de référence de 43’’19. Harold Boisset entre en piste et joue la prise de risques, avec un gros sursis sur la sortie de double mais rien ne tombe. Nouveau temps à battre, 42’’14 secondes. Seule amazone au barrage, Alexandra Francart, après quatre points, abandonne.

Cette épreuve s’est confirmée très sélective puisque seulement trois couples bouclent le tour initial sans pénalités. Le temps imparti de quatre-vingt secondes a piégé nombre de cavaliers tels le Brésilien Stephan Barcha de Freitas, quatrième, ou encore le Français Philippe Lazare, cinquième. Le triple s’est aussi révélé véritable juge de paix comme pour Alexis Borrin ou le Suisse Romain Duguet.
Grâce à leurs belles performances, Harold Boisset et Nicolas Deseuzes ont logiquement appris de la bouche du sélectionneur national Philippe Guerdat leur sélection pour le CSIO 3* de Lisbonne, qui se tiendra fin mai.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez