Michael Jung, sans suspense à Lexington

Michael Jung a accroché le CCI 4* de Lexington.
Crédit : CCI 4* Lexington/communiqué

Dimanche 01 mai - 22h50 | Yeelen Ravier

Michael Jung, sans suspense à Lexington

Il détenait la tête du concours depuis le début. Le maître Michael Jung s'est adjugé le CCI 4* de Lexington ce week-end, aux Etats-Unis, associé à FischerRocana FST. Lauren Kieffer et Maya Black ont rejoint l'Allemand sur le podium.

Après avoir déroulé la meilleure reprise de dressage et un superbe cross, Michael Jung s'est en effet une nouvelle fois démarqué aujourd'hui, lors des épreuves de saut d'obstacles. Héritant d'un petit quatre points sur le tour, l'Allemand a donc gardé la tête, s'emparant de la victoire avec sa jument FischerRocana FST avec un total de 39.2 points. Le maitre a donc réalisé un doublé puisqu'il avait remporté ce même concours l'an passé. L'Américain Lauren Kieffer, après deux bonnes premières prestations, a terminé avec une deuxième place et 52.5 points, aux rênes de Veronica. Associée à Doesn't Play Fair, sa compatriote Maya Black, écopant aussi d'une faute malheureuse sur l'épreuve hippique aujourd'hui, a finalement atteint le score de 53.9, s'installant en troisième position. Les quatrième et cinquième places sont revenues à Phillip Dutton, avec respectivement Might Nice et Fernhill Cubalawn. Deuxième et troisième hier, il aura donc perdu deux places avec ses deux montures, suite à des parcours à huit puis quatre points. L'Américain a récolté les scores de 57.8 et 59.4. Il aura fait carton plein puisqu'il a également été classé treizième sur Fernhill Fugitive, qui aurait d'ailleurs pu espérer un meilleur classement s'il n'avait pas accusé vingt points sur les barres.

Parmi les favoris, le réputé Mark Todd a écopé d'une septième place. Le complétiste néozélandais, en selle sur NZB Campino, a fini avec 60.4 points. Très bien classés après le cross hier, Lauren Kieffer et Landmark's Monte Carlo auraient également pu prétendre à un podium mais ont essuyé un score de vingt points sur l'hippique.
 

À lire également...

Réagissez