L’annulation du CSIO 5* de Lummen bouleverse le circuit de la Coupe des nations

Crédit : Sportfot

Mercredi 27 avril - 18h06 | Léa Errigo, Charlotte Marichal et Sébastien Roullier

L’annulation du CSIO 5* de Lummen bouleverse le circuit de la Coupe des nations

Les fortes intempéries qui se sont abattues sur la Belgique depuis quelques semaines ont rendu la piste en herbe de Lummen impraticable. Le CSIO 5* a été annulé aujourd’hui, conduisant les cavaliers à reprendre la route. Certains se sont rabattus sur les CSI aux alentours, tandis que d’autres rentrent directement à la maison.

‘’La FEI a décidé d’annuler le CSIO 5*, le programme d’une telle compétition, étape de la Division 1 européenne du circuit Coupe des nations Furûsiyya FEI, ne pouvant être modifié’’, ont déclaré sur le site internet de l'événement les organisateurs de l’Officiel de Belgique, qui devait débuter demain matin à Lummen, à une heure à l’est de Bruxelles. Maigre consolation pour eux, les CSI 1 et 2*, ainsi que le championnat de Belgique des chevaux de sept ans sont maintenus sur des pistes annexes. 

L’annulation de la première étape de la Division 1 européenne vient bouleverser les plans des cinq équipes venues marquer des points dans la coupe des nations. Il s’agit de l’Irlande, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie et la République Tchèque.
Pour rappel, sur ce circuit, chaque pays choisit en amont quatre Coupes des nations parmi les huit du calendrier lors desquelles ils doivent engranger un maximum de points en vue de la qualification pour la finale mondiale et le maintien dans la Division. En fonction d’un certain nombre de paramètre, la FEI valide ou non ces choix avec l’obligation que cinq équipes marquent des points à chaque étape et que la nation hôte de chaque CSIO en marque naturellement à domicile. Dans le cas présent de l’annulation d’une épreuve, la FEI prévoit que le total de points obtenus par l’équipe à la fin de la saison sera divisé par trois puis multiplié par quatre, afin que toutes les équipes obtiennent un total de points relativement équitable. Toutefois, cela les contraint tout de même à ne pas commettre de grosse contre-performance dans les trois étapes cochées sur le calendrier.
Ainsi, la Belgique devra sur se montrer efficace à la Baule, Saint-Gall et Hickstead. L’Irlande, elle, tentera de se qualifier à Saint-Gall, Falsterbo et Dublin. L’Allemagne doit désormais miser sur La Baule, Rome et Hickstead. Quant à la République tchèque, elle courra les étapes de Saint-Gall, Falsterbo et Dublin.

Du côté de l’équipe tricolore, simple invitée dans ce CSIO, le sélectionneur national Philippe Guerdat a pu engager ses troupes dans le CSI 3* de Maubeuge. Mathieu Billot, Julien Épaillard, Jérôme Hurel et Olivier Robert se rendront donc dans les Hauts-de-France. Seul Cédric Angot ne prendra pas part à cette compétition ce week-end.

À lire également...

Réagissez