Pénélope Leprevost vole le doublé à Simon Delestre

Flora de Mariposa et Pénélope Leprevost ont remporté leur troisième Grand Prix 5*.
Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Dimanche 24 avril - 00h03 | À Anvers, Yeelen Ravier

Pénélope Leprevost vole le doublé à Simon Delestre

Ce soir, dès 18h45, s'est déroulé la troisième étape du Global Champions Tour, sur les rives du port d'Anvers. Pénélope Leprevost et sa fabuleuse Flora de Mariposa ont décroché leur troisième Grand Prix 5* de manière exceptionnelle, volant le doublé à Simon Delestre, deuxième avec Hermès Ryan. Rolf-Göran Bengtsson et Casall Ask ont complété le podium.

Première manche subtile, les Français en forme

À dix-huit heures quarante-cinq a commencé le fameux Grand Prix 5* d'Anvers, et ils ont été quarante-cinq au départ. Première à le prendre, Lauren Hough a failli faire mentir l'image d'une épreuve relativement facile, réalisant un sans-faute aisé avec Ohlala. Manquant de le signer également, Rodrigo Pessoa s'est élancé trois cavaliers plus tard avec la très bonne mais caractérielle Citizenguard Cadjanine Z.Le Brésilien aura laissé la palanque à terre, mais se sera néanmoins qualifié pour la seconde manche. Malchance également pour Jessica Springsteen qui était en selle sur Cynar V, qui a pêché sur l'ultime vertical malgré un très beau passage. Le deuxième score vierge a finalement été bouclé par Janika Sprunger, associée au puissant Aris CMS. Audrey Coulter l'aura imité quelques minutes après. Son maître Harrie Smolders, deuxième de la finale de Coupe du monde le mois dernier, l'a ensuite rejoint, en compagnie d'un Emerald bondissant. Première Veste Bleue à entrer dans l'arêne, Pénélope Leprevost a une nouvelle fois démontré tout le talent de Flora de Mariposa, éblouissante sans-faute. Une championne laissant place à deux champions, Casall Ask et Codex One ont, sans surprise, survolé le tour de Luc Musette, pilotés par Rolf-Göran Bengtsson et Christian Ahlmann. Sans pénalité également, le Kaiser Ludger Beerbaum s'est qualifié pour la seconde manche sur Chiara, malgré quelques sursis. Moins connue mais toute aussi talentueuse, Allina, la jument de Pius Schwizer, s'est hissée parmi les favoris en déroulant un bon passage. Deuxième Tricolore à apparaître, Patrice Delaveau, accompagné de son Orient Express*HDC avec qui il remportait le Grand Prix 3* de Cagnes-sur-Mer il y a quelques jours, n'aura fait tomber qu'une barre. Grâce à un chronomètre très rapide, le Normand a tout de même été repêché dans les dix-huit qualifiés. Repêchage aussi pour Emanuele Gaudiano, qui a écopé d'un petit point de temps sur le généreux Corbanus. Eric Lamaze et Meredith Michaels-Beerbaum, eux, sont parvenus à sortir indemnes du tour. Concluant le groupe des qualifiés, les Français Kevin Staut et Simon Delestre n'ont pas eu de mal à réaliser deux jolis sans-faute, accompagnés de Rêveur de Hurtebise*HDC et Hermès Ryan. Roger-Yves Bost, parti en dernière position, a malheureusement écopé d'une petite barre avec Sydney Une Prince.

Majorité féminine qualifiée pour le barrage

La seconde manche a débuté à 21h35 et a bien semblé sélective pour les futurs barragistes. Tandis que Patrice Delaveau a rattrapé son quatre points par un bon score vierge, lui permettant d'accrocher une bonne sixième place finale, Kevin Staut n'a pas réussi à réitérer la performance en fautant sur un oxer en début de parcours. Ils ont finalement été cinq à doubler le zéro. Lauren Hough, Meredith Michaels-Beerbaum et Rolf-Göran Bengtsson ont rempli leur contrat avec aisance et bonheur. Tout comme au premier tour, pas une barre à terre pour Flora de Mariposa et Hermès Ryan, qui semblent se positionner en véritables piliers de cette équipe de France. Pénélope Leprevost et Simon Delestre ont donc pu prendre part au barrage.

Pénélope Leprevost en finesse et vitesse

Partir en ouvreur du barrage n'a visiblement pas fait peur à Pénélope Leprevost. La Normande a ouvert les doigts et serré ses virages formidablement, pour franchir la ligne d'arrivée sans faute en 33''09. L'Unbelievable de Meredith Michaels-Beerbaum n'étant naturellement pas si rapide que la fille de For Pleasure, l'Allemande a tout de même sorti sa carte en signant un sans-faute en 36''44. Habitués des finales contre la montre, Rolf-Göran Bengtsson et Casall Ask ont essayé mais n'ont réussi à sortir plus rapidement du parcours, bouclant un zéro en 34''59. Lauren Hough, véritable concurrente, n'est pas parvenue à sortir sans encombre, sa Ohlala fautant en milieu de tour. Ultime partant, Simon Delestre avait de la pression. Lauréat de ce même Grand Prix, qu'il a remporté par trois fois, le Lorrain a tenté d'aller plus vite mais s'est incliné pour quelques dixièmes, aux rênes de l'exceptionnel Hermès Ryan.

Pénélope Leprevost s'est donc octroyée avec brio le Grand Prix 5* d'Anvers ce soir. Outre un très bel accomplissement individuel, ce Grand Prix a été également une belle revue d'effectif en vue des Jeux Olympiques de Rio. Flora de Mariposa, Hermès Ryan, Orient Express*HDC, Rêveur de Hurtebise*HDC et Sydney Une Prince, candidats potentiels pour la sélection, se sont démontrés en pleine forme après une petite pause en début d'année.
 

À lire également...

Réagissez