Un cross mené avec sérieux par Thomas Carlile

Sirocco du Gers et Thomas Carlile toujours leaders
Crédit : Pauline Chevalier

Samedi 23 avril - 18h23 | Pauline Chevalier

Un cross mené avec sérieux par Thomas Carlile

L’épreuve du cross a finalement été épargnée par la pluie ce qui a soulagé tout le monde vu l’état déjà collant voir profond du terrain. Une boucle a finalement été enlevée et les couples ont couru à leur main. Le premier gué a causé quelques surprises mais au final, pour les couples aguerris seuls le chronomètre a été le maître du classement. A ce jeu-là, Karim Laghouag et Punch de l’Esques restent les meilleurs mais si cela leur permet de remonter au classement, cela ne détrône pas Thomas Carlile et Sirocco du Gers.  

 - Un cross mené avec sérieux par Thomas Carlile

Belle rentrée pour Bart L et Mathieu Lemoine
Crédit : Pauline Chevalier

On aurait pu pensé que le cross ferait plus de dégâts que cela. Mais les couples de l’équipe de France commencent à connaître les difficultés de Pierre Michelet et la particularité du cross de Pompadour. Les écarts du dressage ont été modifiés par ceux du chronomètre. Cependant, même sans pénalités aux obstacles, tous les parcours n’ont pas été très fluides et certains chevaux ont été assez éprouvés par le terrain. Faisant partit des couples déjà bien sortis, Thomas Carlile et Sirocco du Gers (Ecurie Théault Maximat) ont été performant jusqu’au bout afin de conserver leur position de leader. Le couple conserve une avance d’une barre avant le cso et peut donc prétendre à faire le doublé Saumur-Pompadour et assoir le classement général et pour le Championnat de France, et pour le Grand National 2016. Mathieu Lemoine, lui, remettait en route sur les grosses épreuves ses deux montures et parmi laquelle l’attendu Bart L. Il court de belle manière, avec fluidité et finalement une bonne vitesse de fond, ce qui lui permet d’être second avec Bart mais aussi troisième avec Quickness au provisoire. L’écurie Green Pex- Cavalassur talonne et veut rattraper son retard pris à Saumur. Son coéquipier Maxime Livio, avec Qualao des Mers, est d’ailleurs sixième. La bataille se joue avec Cédric Lyard qui est quatrième avec Cadeau du Roi (Ecurie Antares- Savonnerie Marius Fabre) et huitième avec Qatar du Puech Rouget ; mais surtout avec l’Ecurie Antares-Horsealot.com qui cette fois-ci compte sur Gwendolen Fer et Romantic Love auteurs d’un très beau tour. L’objectif était certes de retrouver la confiance un peu ébréchée lors des deux derniers tours et c’est chose faite ! Le couple est cinquième et non loin, son coéquiper, Karim Laghouag et Punch de l’Esques prennent la septième place provisoire (et la neuvième avec Entebbe de Hus). Le cavalier de Nogent le Rotrou savait qu’il avait une chance de remonter au classement suite à ses classements de dressage. L’aisance de Punch même sur ce terrain est toujours sensationnelle à regarder. La préparation pour Badminton fut aussi plutôt bonne pour Pascal Leroy et Minos de Petra qui a galopait sans forcer et simplement en utilisant sa grande foulée naturelle. La seule déception du classement de dressage est pour Eddy Sans qui est éliminé avec Mayland de Brunel.
 
Il faudra voir comment les chevaux ont récupéré hier des efforts dus au terrain. Pas mal ont perdu des chaussures dans l’épreuve mais globalement, tout le monde est rentré sans grosse trace de fatigue. Le saut d’obstacle est toujours difficile à Pompadour et si Thomas Carlile a une barre d’avance, les autres écarts sont assez serrés.
 
Tous les résultats : http://www.winjump.fr/ftp/1168/resultCR6.pdf
 

À lire également...

Réagissez