Pénélope Leprevost ne sera pas sanctionnée

Pénélope Leprevost et Vabagond de la Pomme lors de la finale de Göteborg.
Crédit : Scoopdyga

Samedi 23 avril - 11h19 | Yeelen Ravier

Pénélope Leprevost ne sera pas sanctionnée

La Fédération Internationale d'Equitation a pris sa décision, elle ne poursuivra pas l'affaire Pénélope Leprevost. Il y a quelques semaines, lors de la finale de Coupe du monde de Göteborg, la Française avait été l'objet d'une polémique à la suite d'images diffusées sur le net où elle aurait corrigé un peu violemment son étalon Vabagond de la Pomme.

Pénélope Leprevost tirée d'affaire

Cette polémique avait commencé au lendemain du sacre de Steve Guerdat, le mardi 29 mars. Une vidéo avait était partagée en masse sur le net, où Pénélope Leprevost détendait Vagabond de la Pomme. En pleine diagonale trottante, le bai avait trébuché, et sa cavalière avait réagi pour le réveiller, et l'aurait fait trop violemment. Bon nombre de personnes avaient commenté négativement et même réquisitionné que la FEI, autorité suprême, prenne des sanctions pour éviter la maltraitance animale. Voyant probablement l'ampleur des dégats, Pénélope Leprevost avait tenu elle-même à s'excuser sur sa page facebook. "Mon cheval a trébuché au paddock alors qu'il était au petit trot la tête en bas, très relâché. Ça m’a fait peur et j'ai vraiment cru que nous allions tomber tous les deux. J'ai immédiatement vérifié qu'il ne s'était pas blessé. J'ai ensuite voulu qu'il se ressaisisse, mon but était de l'éveiller et pas de le brusquer. Le vétérinaire de l'équipe de France était présent et a aussi vérifié que le cheval n'avait pas de problèmes. Je suis profondément désolée d'avoir réagi de manière excessive en étant trop sévère avec mon cheval et j'adresse toutes mes excuses au public. J'attache énormément d'importance à avoir avec mes chevaux une complicité étroite dans un très grand respect de leur physique et de leur mental." avait-elle déclaré. La soutenant, de nombreuses grandes figures du sport avaient d'ailleurs pris la parole.

Finalement, la FEI a déclaré hier dans un communiqué qu'elle n'imposera pas de sanction à l'amazone tricolore.
"Les rapports du chef stewart en charge de la surveillance du paddock ont été mis en commun et discutés, avec entre autres Pénélope Leprevost. Pénélope a déclaré publiquement qu'elle regrettait ses actes et a exprimé ses remords d'avoir sur-réagi sur le moment. Elle a également dit que ce genre d'incident ne se reproduira plus et que le bien-être animal est très important pour elle.
Après l'incident, Vagabond de la Pomme a été soumis à un chek-up vétérinaire complet aux écuries par le vétérinaire de l'équipe de France Jérome Thévenot, qui avait lancé le feu vert, le cheval étant en bonne forme
(le couple a réalisé un très beau parcours à quatre points dans la foulée, et était loin d'avoir l'air gêné, ndlr). La FEI a donc assuré que ce genre d'incident ne se reproduira plus, et qu'à la lumière des éléments, ils ne poursuivraient pas la meilleure cavalière du monde actuelle."

À lire également...

Réagissez

  • maurice - le 23/04

    Pénélope a toujours respecté ses chevaux. Que le cavalier (amateur, professionnel, national ou international) qui n'a jamais "heurté" son cheval lève la main.....