’’Padock n’est pas revenu à son meilleur niveau’’, Timothée Anciaume

Crédit : Scoopdyga

Mardi 05 avril - 10h41 | Yeelen Ravier

’’Padock n’est pas revenu à son meilleur niveau’’, Timothée Anciaume

Vendredi 1er avril, loin d'une blague malheureuse, France Étalons annonçait la retraite de Padock du Plessis*HN, fidèle compagnon de Timothée Anciaume. L'étalon gris quitte donc les écuries de son cavalier de longue date pour se consacrer à sa carrière de reproducteur. Rencontré ce week-end à l’occasion du CSI 2* de Cagnes-sur-Mer, le pilote est revenu sur la nouvelle et sur ses projets à venir.  

GrandPrix-Replay : Comment la décision de mettre Padock du Plessis*HN à la retraite a-t-elle été prise ? Le cheval a pourtant sauté au CSI 2* de Vilamoura et semblait en pleine forme…
Timothée Anciaume : Padock a sauté au Portugal fin février et se sentait plutôt bien (il avait réalisé plusieurs bons tours sans-faute, notamment dans une épreuve à 1,45m où il s'était classé troisième, ndlr). Cependant, pour refaire des compétitions au plus haut niveau et sauter des Grand Prix 5*, je le trouvais un petit peu juste. Il n'est pas revenu à son meilleur niveau. Pour France Étalons, l'objectif était de soit courir à haut niveau, soit de le reprendre pour faire la monte. Nous avons discuté, je leur ai fait part de mon sentiment et nous avons pris une décision.
 
GPR : Quel est votre meilleur souvenir avec le cheval ?
T.A. : Un de nos meilleurs concours a été le CSIO 5* de Dublin en 2014. Nous avions été classés toute la semaine, terminés troisièmes de la Coupe des nations (zéro et quatre points, ndlr) et troisièmes du Grand Prix le dimanche. J'ai aussi un très bon souvenir du CSI 5* de Chantilly où il était sixième du Grand Prix en 2014. Il a fait pas mal de classements et de belles choses !
 
GPR : Comment se portent Quorioso Pré Noir et Olympique Libellule ?
T.A. : Les deux chevaux vont très bien. Olympique a déjà recommencé à sortir pas mal de fois (notamment au Saut Hermès mi-mars, ndlr). Pour Quorioso, je n'ai pas encore fixé de date précise de son retour mais il va bientôt recommencer à sauter. 
 
GPR : Quels sont vos projets pour les semaines à venir ?
T.A. : J'ai un bon nombre de jeunes chevaux à former. Je vais essayer d'alterner les concours de formation et les plus gros, où j'emmènerai Olympique et Kiamon, qui va très bien. Je vais faire des nationaux pour les plus verts, mais aussi des CSI 2*, 3*, 4*, et pourquoi pas 5* si je peux !

À lire également...

Réagissez