Mercredi 30 mars - 14h02

Au sommaire du numéro d'avril de Grand Prix Magazine

Dans le numéro d’avril de Grand Prix Magazine, retrouvez en couverture Pénélope Leprevost, Astier Nicolas, Karen Tebar et Simon Delestre. À quatre mois des Jeux olympiques de Rio, quelle équipe de France se rendra au Brésil ? Revue d’effectifs. Grand Prix Magazine est également parti à la rencontre de trois hommes de cheval : Harrie Somlders, Mathieu Lemoine et Tommie Visser. Découvrez également les coulisses de la dernière édition de la President Cup, qui s’est déroulée sous haute surveillance. Enfin, l’étalon du mois est Rock’n Roll Semilly. Le fils de Diamant de Semilly suit-il les illustres traces de son père ?

Revue des effectifs olympiques à quatre mois des Jeux de Rio
À un peu plus de cent trente jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Rio, les équipes de France entrent de plain-pied dans la palpitante période de préparation et de sélection. Si les cavaliers de concours complet et de dressage ont essentiellement travaillé chez eux et lors de stages fédéraux au cours d’un hiver moins riche en compétitions, la plupart des meilleurs couples de saut d’obstacles seront réapparus en concours, fin mars ou début avril. Dans chacune de ces trois disciplines, à la fin, il n’en restera plus que cinq : quatre titulaires et un remplaçant. Même si des surprises, bonnes et hélas moins bonnes, pourraient encore rebattre les cartes, Grand Prix Magazine dresse un premier état des lieux des forces en présence. En fonction de différents critères sportifs, la rédaction a regroupé les cavaliers en lice, notamment ceux dont les chevaux figurent dans les groupes JO / JEM de la Fédération française d’équitation, en quatre catégories : les favoris, les probables, les possibles et les autres. À l’approche de ce rendez-vous crucial pour les sports équestres tricolores, Grand Prix Magazine a également sondé l’état d’esprit, les attentes et les ambitions de Sophie Dubourg, directrice technique nationale de la FFE depuis le 3 octobre 2013.
 
Harrie Smolders, l’élégance de la discrétion
Lauréat des Grands Prix de Shanghai et Washington, deuxième à Vienne, Knokke et Lummen, et auteur de bonnes Coupes des nations à Lummen, La Baule, Saint-Gall, Falsterbo et Hickstead, Harrie Smolders a réussi une très belle saison 2015. Privé des championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle en raison d’une légère blessure d’Emerald, ce Néerlandais introverti et discret nourrit de belles ambitions en cette année olympique. Portrait.
 
Mathieu Lemoine, joie de vivre et application sans faille
Entré dans la lumière en remplaçant Karim Laghouag au sein de l’écurie Pierre Defrance, Mathieu Lemoine fait partie de cette nouvelle génération décomplexée du complet français. Même s’il n’a accédé́ au haut niveau qu’en 2012, le Landais ne manque pas d’expérience. Sélectionné́ pour la première fois en équipe de France l’été́ dernier aux championnats d’Europe de Blair Castle, il y a pleinement contribué à la médaille de bronze tricolore avec Bart L. À quatre mois des Jeux olympiques, ce jeune trentenaire aussi joyeux à la ville que sérieux en scène ne rêve plus que de Rio.
 
Tommie Visser, une réussite atypique
Encore méconnu du grand public, Tommie Visser pourrait bien faire partie du voyage jusqu’à Rio, aux côtés des piliers de l’équipe néerlandaise de dressage que sont Edward Gal, Hans Peter Minderhoud et Diederik van Silfhout. Dans cette nation produisant tant de cavaliers talentueux, le trentenaire établi à deux pas d’Anvers n’a pas hésité à emprunter quelques chemins de traverse. Portrait d’un cavalier aussi serein que discret. 
 
Une President Cup sous haute surveillance
Compte tenu des nombreux scandales qui ont émaillé́ l’image de l’endurance depuis quelques années, et à nouveau cet hiver, les Émirats arabes unis étaient attendus au tournant le 13 février dernier à l’occasion de la President Cup, course parmi les plus prestigieuses et les mieux dotées de la planète. Se courant sur la distance reine de 160 km, dans le désert d’Al Wathba à Abou Dabi, cette CEI 3* a mis aux prises cent quatre-vingt-dix concurrents, sous le regard d’officiels omniprésents de la Fédération équestre internationale. Si seuls cinquante couples en sont venus à bout, aucun incident majeur n’a été́ constaté.
 
Rock’n Roll Semilly, sur les traces de Diamant ?
En 2015, Rock’n Roll Semilly s’est révélé au plus haut niveau sous la selle de Marlon Módolo Zanotelli. Désormais, ce couple compte parmi les plus sérieux candidats à une sélection au sein de l’équipe du Brésil pour les Jeux olympiques de Rio. Rock’n Roll est aussi un étalon Selle Français Originel dont les premières générations de produits, apparues sur les terrains de concours en 2014, montrent déjà un certain potentiel. 
 
Et comme chaque mois, vous pourrez également retrouver vos rubriques ‘technique jumping’, qui vous propose des séquences de petits sauts, ‘vétérinaire’, dans lesquelles il est question des ulcères gastrique, ainsi que les pages Jeunes Chevaux ou encore l’actualité des régions.
 
Le numéro de mars de Grand Prix Magazine est disponible en kiosques.

Abonnez-vous à Grand Prix Magazine ici
Ou achetez le numéro de mars ici

À lire également...

Réagissez