Les Français ont du succès à Saumur

Vincent Haennel et Quartz d'Olbiche.
Crédit : Scoopdyga (archives)

Mercredi 30 mars - 10h29 | Communiqué

Les Français ont du succès à Saumur

Le Comité équestre de Saumur a ouvert les portes du célèbre Manège des écuyers des écoles militaires de Saumur, tout au long du week-end de Pâques. Victoires et médailles pour les voltigeurs français. 

Le CVIO 4* de Saumur est le seul événement de ce niveau en France. Les plus grands voltigeurs mondiaux étaient présents lors de ce week-end afin de se qualifier pour les échéances futures. Saumur représente la première date dans le calendrier international de la saison de voltige équestre. Le CVIO 4* est à la fois un spectacle à couper le souffle pour le public, et un véritable examen déterminant pour les voltigeurs et longeurs en lice.
Dans l’épreuve Individuelle homme, Vincent Haennel et Quartz d'Olbiche longé par Fabrice Holzberger s’impose avec une note de 8,183. Théo Denis sur Sushi de la Roque longé par Maud Boussignac-Dumont, Jordan Gauvrit sur Sorbon*ENE HN, longé par Loic Devedu et Clément Taillez sur Watriano R longé par Fabrice Holzberger obtiennent respectivement les quatrième, cinquième et sixième places.
En individuel femme, Estelle Chauvet et Poivre Vert longé par Francois Athimon décrochent une troisième place et une note de 6,957. Manon Noel et Kirch de la Love longé par Kevine Moneuse se classe cinquième avec un total de 6,953.
Dans la catégorie sénior équipe, c’est le team Noroc associée à Wizner, longé par Sandra Trochet qui s’impose. Il totalise 8,034 pts, juste devant l’équipe Écuries de la Cigogne Team 1 et Ultrachic*HDC longé par Fabrice Holzberger.
Des résultats qui ont satisfait Day Delaire, sélectionneur national. ’’Je suis globalement très satisfait du CVI de Saumur. Chez les hommes, Vincent Haennel confirme sa capacité à performer avec de gros scores, ses programmes demandent encore quelques réglages mais tout est en ordre de marche. Théo Denis et Jordan Gauvrit ont réalisé de bonnes choses, ils doivent encore prendre de l'expérience ainsi que leurs chevaux. Clément Taillez va quant à lui avoir besoin d'un peu de temps encore pour trouver les réglages sur Watriano R . En effet, si le cheval obtient de très hautes notes (il termine le concours à 8.2 de moyenne, seul cheval du concours à passer la barre des 8), les programmes de Clément ont encore besoin d'être rodés pour que l'alchimie fonctionne... Chez les femmes, Estelle Chauvet et Manon Noël sont en bonne voie, des réglages sont encore nécessaires, les prochains CVI leurs seront nécessaires pour perfectionner leurs différents programmes. En équipes, le team Noroc et les écuries de la Cigogne ont toutes deux réalisées un très bon concours. Le gros travail effectué cet hiver par le team Noroc s'avère payant, les programmes, s'ils ne sont pas encore pleinement aboutis, sont très performants pour un début de saison. Les écuries de la Cigogne mettent en place un nouveau collectif de grande qualité, ils évoluaient pour la première fois sur leur nouveau cheval Ultra Chic*HDC. Ce dernier a été exemplaire sur les trois passages, il est, je pense, un véritable cheval d'avenir.’’

À lire également...

Réagissez