Les Britanniques suprêmes au Grand Palais

Millie Allen et Emma O'Dwyer ont été sans conteste les meilleures, ce matin.
Crédit : Frédéric Chéhu/Hermès

Dimanche 20 mars - 13h37 | Johanna Zilberstein

Les Britanniques suprêmes au Grand Palais

Comme chaque année, le Saut Hermès au Grand Palais a permis à vingt cavaliers de moins de vingt-cinq ans de sauter avec leurs aînés et de profiter du cadre unique du concours. Pour la dernière épreuve du week-end, les deux Britanniques ont été simplement royaux, ne touchant pas la moindre barre des quatre parcours. Pour la France, la compétition a été un peu plus en-demi teinte.

Dernière épreuve pour les vingt cavaliers engagés dans les Talent Hermès, en cette fin de matinée. Profitant une dernière fois des conseils du cavalier 5* qui les a entourés tout le week-end, les jeunes pilotes, en équipes de deux, devaient en découdre avec un délicat parcours, qu’ils ont sauté deux fois chacun. Dès la première manche, Millie Allen, sur Balou Star, et Emma O’Dwyer, associée à Echo de Laubry, ont donné le tempo, sortant sans la moindre pénalité. Mais les deux pilotes irlandais n’étaient pas loin. Eoin McMahon, sur Sally 643, et Michael Duffy, sur Felix XXVIII, ont ainsi tenu le défi, rentrant également avec un compteur vierge. En revanche, le démarrage n’a pas été aussi bon pour les équipes d’Australie, de Belgique et de Suisse. James Arkins sur Rosthwaite Vigilante II, et Sarah Beale, sur Llanelli, ont ainsi respectivement écopé de neuf et huit points, se trouvant ainsi en position délicate. Du côté de la Belgique, Zoe Conter, sur Soory de l’Hallali, signe un premier beau sans-faute mais les onze points de sa sœur, Emilie, sur Cesanna, retarde l’équipe. Même schéma dans l’équipe suisse, où Laetitia de Couëdic et Cheyenne 111 Z sortent le sans-faute tandis que Jennifer Meylan écope de seize points avec Sherazade du Gevaudan. Chez les Français, pas de drame mais un parcours à cinq points pour Titouan Schumacher sur Océane de Nantuel et à quatre points pour Camille Condé-Ferreira sur Pirole de la Chatre, qui met la France en position délicate.
De retour en seconde manche, Millie Allen et Emma O’Dwyer réussissent à maintenir leur avance, s’offrant une belle option sur la victoire. Option confirmée lorsque Michael Duffy commet deux fautes, reléguant l’Irlande à la quatrième place finale. Les Etats-Unis, représentés par Lucy Deslauriers sur Hester et Catherine Pasmore sur Z Canta, rattrapent leurs huit points de première manche en inscrivant un double sans-faute qui permet aux deux amazones de terminer à la deuxième place. Même situation chez les Pays-Bas, où Charlotte Verhagen sur Abache HL et Jesper Romp sur Audi’s Amalia, s’offrent ainsi une troisième place, souffrant d’un chronomètre légèrement plus long. Avec ses neuf points de première manche, la France peut donc maintenant espérer un classement honorable en cas de double sans-faute. Quelques cavaliers plus tard, c’est mission accomplie pour Titouan Schumacher et Camille Condé-Ferreira, qui prennent une cinquième place finale. En revanche, pour la Belgique comme pour la Suisse, les choses ne s’arrangent pas. Si Zoe Conter signe un nouveau sans-faute, Emilie écope cette fois-ci de deux fautes. Chez les Suissesses, Laëtitia du Couëdic concède cette fois une barre, tandis que Jennifer Meylan en met deux à terre.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez