Bertram Allen et Romanov triomphent à nouveau sur le sol tricolore

Crédit : Frédéric Chéhu/Saut Hermès

Vendredi 18 mars - 19h08 | Johanna Zilberstein

Bertram Allen et Romanov triomphent à nouveau sur le sol tricolore

L'heure française réussie décidemment bien à Bertram Allen et Romanov. Après avoir brillé aux quatres coins de l'Hexagone, l'Irlandais et son hongre viennent de s'adjuger la première épreuve majeure du Saut Hermès au Grand Palais. De quoi démarrer le week-end du bon pied.

Premier jour de compétition et première grosse épreuve aujourd’hui pour le Saut Hermès au Grand Palais. Trente-sept couples se sont ainsi retrouvés sous la verrière du monument pour disputer une vitesse à 1,50m. Au programme, un parcours pas forcément compliqué où vingt couples sont sortis sans la moindre pénalité. Le chronomètre a alors pris tout son sens. Premier à s’élancer, l’Allemand Ludger Beerbaum signe d’emblée le premier sans-faute avec le magnifique Chaman. Avec son chronomètre de 55’’61, il signe le premier temps de référence, immédiatement battu par la Britannique Jessica Mendoza, très rapide avec Spirit T, qui prend la troisième place finale (52’’85). Mais c’est le troisième cavalier en piste, Bertram Allen, qui va faire sa loi, ne laissant aucune chance à ses concurrents. Associé à Romanov, dix-huit ans mais toujours dans la forme de ses dix ans, le jeune Irlandais accroche une fois de plus un impressionnant chronomètre de 50’’71, qui ne sera plus descendu par personne.
Pourtant, ce ne sont pas les parcours parfaits qui ont manqué.  Avec la jeune H&M Cue Channa, dix ans, la Suédoise Malin Baryard-Johnsson déroule une belle prestation, tout comme l’Allemand Daniel Deusser sur Hidalgo V, le Britannique Michael Whitaker sur JB’s Hot Stuff, la Suédoise Charlotte Mordasini sur Tiny Toon Semilly, le Qatarien Bassem Hassan Mohammed sur The Toymaker, la Belge Gudrun Patteet sur Sea Coast Ferly, le Suisse Romain Duguet sur Otello du Soleil, la Finlandaise Anna-Julia Kontio sur Fardon, le Suédois Henrik von Eckermann sur Yajamila, la Suisse Janika Sprunger sur Uptown Boy, le Qatarien Ali bin Khalid al-Thani et l’Australienne Edwina Tops-Alexander. Le Néerlandais Jeroen Dubbeldam est celui qui s’approche le plus du temps de Bertram Allen, bouclant son parcours en 52’’75 avec l’agile Carusso LS La Silla.
Côté tricolore, tout se passe bien pour la majorité des couples. Premier en piste, Patrice Delaveau écope de trois fautes avec Ornella Mail*HDC, tandis que son coéquipier Jump Five, Kevin Staut, signe un magnifique parcours avec la jeune et talentueuse Ayade de Septon*HDC, qui lui offre la quatrième place définitive. Philippe Rozier, lui, manque de chance et faute à une reprise avec Quel Chanu, tout comme Timothée Anciaume et Olympique Libellule. Pas de problème en revanche pour Simon Delestre, qui ne touche pas une barre avec Stardust Quinhon. Même chose pour Roger-Yves Bost et Qoud’Cœur de la Loge. On notera également le joli parcours du Colombien Carlos Lopez et Admara 2, qui ne touchent pas une barre malgré deux points de temps dépassé pour leur première sortie au plus haut niveau.
Malgré tout, aucun couple n’a pu empêcher Bertram Allen et Romanov d’ajouter cette épreuve à leur palmarès déjà bien fourni en victoires sur le sol tricolore, puisuque les deux se sont déjà imposés lors du CSI 5*-W de Bordeaux, le CSIO 5* de La Baule et le Paris Eiffeil Jumping. Voilà le Grand Palais en plus.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez