Olivier Philippaerts et sa Legend devant Scott Brash

Scott Brash et Hello Guv'Nor, revenants sur les podiums.
Crédit : Scoopdyga (archives)

Samedi 12 mars - 23h39 | Yeelen Ravier

Olivier Philippaerts et sa Legend devant Scott Brash

Ce soir, au CSI 5* de 's-Hertogenbosch, le Belge Olivier Philippaerts a imposé sa bonne H&M Legend of Love au terme d'un double sans-faute. Scott Brash, deuxième avec Hello Guv'Nor, retrouve les podiums, et Rolf-Göran Bengtsson a conclu le trio de tête sur Clarimo Ask.

Première manche subtile, triple compliqué


C'est à 21h30 qu'a débuté l'épreuve phare de la journée au CSI 5* de 's-Hertogenbosch, avant-dernier concours de la saison intérieure. Quarante couples ont été au départ. Lançant le bal, Edwina Tops Alexander a préféré abandonner après plusieurs barres tombées, sur Ego van Orti, de retour sous sa selle après quelques mois passés avec l'talien Alberto Zorzi. Accompagné de sa championne Quorida de Treho, Romain Duguet a signé un très beau parcours, pénalisé d'une petite faute. C'est Marc Houtzager, parti en numéro cinq, qui a été le premier à se qualifier pour le barrage, aux rênes de Calimero. Juste après lui, Kevin Staut et Ayade de Septon*HDC, vainqueurs hier soir de l'épreuve majeure, ont bien failli l'imiter mais on fait tomber un vertical en fin de parcours. Sheikh Ali Bin Khalid Al Thani a lui réussi son pari en bouclant le score vierge avec l'excellente Vienna Olympic. Le Toulago de Daniel Deusser fautant dès le début du tour sur un large oxer, Bertram Allen n'a lui pêché à aucun endroit en compagnie de Quiet Easy. Olivier Philippaerts en a fait de même aux commandes de sa grise H&M Legend Of Love. Piet Raijmakers Jr est resté coincé aux portes du barrage pour quelques centièmes de trop malgré un beau passage. Deuxième Français au départ, Roger-Yves Bost a écopé de deux fautes sur l'entrée et la sortie du triple avec Record d'Oreal, qui découvre le tout haut-niveau. Pas de réussite non plus pour Pénélope Leprevost qui a pêché sur le vertical en entrée de l'ultime double. Devant son public, Leopold van Asten a réalisé le zéro, tout comme Ruben Romp le fera quelques cavaliers plus tard. Ludger Beerbaum et Rolf-Göran Bengtsson, maîtres du sport, n'ont pas peiné à signer le score vierge, associés à Chaman et Clarimo Ask. Sans-faute également pour le dernier Tricolore, le nouveau numéro un mondial, Simon Delestre, accompagné de Qlassic Bois Margot. Concluant le groupe des dix barragistes, Scott Brash a déroulé une belle partition avec Hello Guv'Nor, de retour en compétition depuis quelques semaines.

Barrage à dix, Olivier Philippaerts le plus rapide

Un barrage à dix s'est alors couru. Premier à s'élancer, Marc Houtzager n'est parvenu à sortir sans encombre et a essuyé treize points de Calimero. Lourd score également pour Leopold van Asten, douze points sur l'excellenteVDL Groep Quinthago Z. Le premier double sans-faute est à mettre au compte du Sheikh Ali Bin Khalid Al Thani et Vienna Olympic, qui ont préféré assurer. Bertram Allen, un peu en manque d'honneurs ces temps-ci, a déroulé un superbe et rapide tour sur Quiet Easy mais a fait l'ultime barre, pour finir sixième. Olivier Philippaerts ne s'est laissé démonter, sans pour autant descendre le chronomètre du dernier Irlandais, mais a signé un double sans-faute en 37''10. Pas de chance alors pour le Kaiser Ludger Beerbaum, dont le Chaman a fauté sur un vertical en début de parcours. Rolf-Göran Bengtsson a lui rempli son contrat en franchissant la ligne d'arrivée sans pénalité, avec un chronomètre qui l'a finalement placé troisième. Simon Delestre ne préférant pas prendre part au barrage pour préserver Qlassic Bois Margot, Scott Brash a conclu l'épreuve. L'ancien numéro un mondial a réalisé deux zéros en 37''27 avec un Hello Guv'Nor de retour en pleine possession de ses moyens, soit quelques centièmes de plus qu'Olivier Philippaerts, déclaré vainqueur.
 

À lire également...

Réagissez