Hans Peter Minderhoud marque son territoire à Den Bosch

Crédit : Jon Stroud/FEI (archive)

Vendredi 11 mars - 16h02 | Johanna Zilberstein

Hans Peter Minderhoud marque son territoire à Den Bosch

Le CDI-W de ‘s-Hertogenbosch commence bien pour Hans Peter Minderhoud. Avec Glock’s Flirt, le Néerlandais s’est emparé du Grand Prix, en attendant la Reprise Libre en Musique de demain, support de l’ultime étape de l’édition 2016 du circuit Coupe du monde. Il a devancé l’Espagnole Beatriz Ferrer-Salat, en légère baisse de forme avec Delgado, et son compatriote Diederik van Silfhout, régulier avec Arlando.

C’est Ceylan Avinal qui a ouvert les hostilités dès 11h30. Associée à Zygrande Le Coupied, la Turque déroule une reprise un peu en-dessous de ce que le couple a déjà prouvé et sort avec la moyenne de 64.580%. Cinquième sur les listes de départ, l’Espagnole Morgan Barbaçon-Mestre, elle, se maintient dans ses moyennes habituelles avec Girasol 7. Mais sa note de 68.560%, qui lui offre la huitième place finale, est encore loin en dessous de ce que sa jument a déjà montré avec l’excellente Nadine Capellmann, son ancienne cavalière. Juste après elle, le local Patrik van der Meer s’est élancé avec Zippo. Le couple, qui a déroulé une belle saison 2015, faisait ce vendredi sa première sortie de l’année et signe un Grand Prix noté à seulement 67.740%, en-dessous également de ce à quoi ils avaient habitués leurs supporters. Au classement final, le couple se place donc juste derrière le Japonais Masano Takahashi, loin d’être ridicule avec Fabriano (67.980%), et se montrant d’une épatante régularité depuis son dernier Grand Prix CDI-W à Neumünster, il y a quelques semaines (67.900%). Fraîchement titulaire d’une place pour les Jeux olympiques qu’elle a offert à la Belgique,  
Fanny Verliefden signe une magnifique performance avec Annarico et sort du rectangle avec la moyenne de 74.100% et une belle quatrième place, derrière le Néerlandais Diederik van Silfhout et Arlando (75.760%), qui ont encore une fois répondu présent. Juste avant, Beatriz Ferrer-Salat et Delgado, très attendus pour leur première sortie au plus haut niveau de l’année, manquent un tout petit peu le coche, enregistrant une moyenne de 76.000%, inférieure à celles de leurs deux derniers Grands Prix en CDI-W. Parti en avant-dernière position, Hans Peter Minderhoud signe une performance dans ses cordes habituelles avec Glock’s Flirt, suffisante pour prendre la tête des opérations.
Avec quatorze cavaliers au départ aujourd’hui, pas d’élimination, tous pourront s’élancer dans la Reprise Libre en Musique de demain. Et l’enjeu sera de taille puisqu’il s’agira d’aller chercher les derniers points nécessaires à la qualification pour la finale de la Coupe du monde, qui se tiendra à Göteborg, dans deux semaines.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez