Mercredi 09 mars - 18h39 | Johanna Zilberstein

Karen Tebar, Frédéric David et Thomas Carlile en tête du premier baromètre olympique de GrandPrix-Replay !

À moins de cinq mois du coup d’envoi des Jeux de Rio, GrandPrix-Replay vous propose de suivre l’évolution des performances des meilleurs couples tricolores, semaine par semaine, dans les trois disciplines olympiques, et ce jusqu’à l’annonce officielle des sélections. Aujourd’hui, même si la route est encore longue, la première édition de ce baromètre met en avant Frédéric David en saut d’obstacles, Thomas Carlile en concours complet, et Karen Tebar en dressage. Afin de vous permettre de bien comprendre ces statistiques, la rédaction détaille ici sa méthodologie, tout en analysant les premiers résultats.

Saut d'obstacles

Saut d'obstacles - Karen Tebar, Frédéric David et Thomas Carlile en tête du premier baromètre olympique de GrandPrix-Replay !

Alors que la préparation olympique démarre, ou ne va plus tarder à débuter pour la plupart des meilleurs couples tricolores, GrandPrix-replay vous dévoile son premier baromètre olympique. Chaque mercredi, de manière absolument neutre et impartiale, la rédaction va ainsi mettre en avant les paires les plus en forme du moment en s’appuyant sur leurs performances réalisées dans les épreuves significatives, et ce dans les trois disciplines olympiques.
En publiant ce baromètre hebdomadaire, la rédaction n’entend nullement se substituer au staff technique de la Fédération française d’équitation, bien plus à même que quiconque d’effectuer ses sélection. GrandPrix-replay souhaite simplement livrer une analyse statistique neutre des performances réalisées par les différents couples composant le réservoir tricolore dans les trois disciplines olympiques.
 
Saut d’obstacles
Méthodologie : chaque couple se voit attribuer un certain nombre de points en fonction de ses performances dans les concours extérieurs (victoires, podiums, sans-faute, entre un et trois points, entre quatre et sept points, huit points et plus) en tenant compte du label (Pro Élite/CSI 3*, CSI 4* et CSI 5*) et du type d’épreuve : qualificative ou Grand Prix secondaire (tour initial), Grand Prix (tour initial ou première manche), ou Coupe des nations (par manche). Ainsi, les points sont distribués comme suit:
- Pro Élite/CSI 3* qualificative ou Grand Prix secondaire : -1 pour un parcours à huit points et plus, -0,5 pour un parcours entre quatre et sept points, 0 pour un parcours entre un et trois points, 1 pour un sans-faute, 2 pour un podium et 3 pour une victoire ;
- Pro Élite/CSI 3* Grand Prix : -2 pour un parcours à huit points et plus, -1 pour un parcours entre quatre et sept points, 1 pour un parcours entre un et trois points, 2 pour un sans-faute, 3 pour un podium et 4 pour une victoire ;
- CSIO 3* Coupe des nations (par manche) : -2 pour un parcours à huit points et plus, -1 pour un parcours entre quatre et sept points, 1 pour un parcours entre un et trois points, 2 pour un sans-faute ;
- CSI 4* qualificative ou Grand Prix secondaire : -3 pour un parcours à huit points et plus, -1,5 pour un parcours entre quatre et sept points, 1,5 pour un parcours entre un et trois points, 3 pour un sans-faute, 4 pour un podium et 5 pour une victoire ;
- CSI 4* Grand Prix : -4 pour un parcours à huit points et plus, -2 pour un parcours entre quatre et sept points, 2 pour un parcours entre un et trois points, 4 pour un sans-faute, 5 pour un podium et 6 pour une victoire ;
- CSIO 4* Coupe des nations (par manche) : -4 pour un parcours à huit points et plus, -2 pour un parcours entre quatre et sept points, 2 pour un parcours entre un et trois points, 4 pour un sans-faute ;
- CSI 5* qualificative ou Grand Prix secondaire : -5 pour un parcours à huit points et plus, -2,5 pour un parcours entre quatre et sept points, 2,5 pour un parcours entre un et trois points, 5 pour un sans-faute, 6 pour un podium et 7 pour une victoire ;
 
- CSI 5* Grand Prix : -6 pour un parcours à huit points et plus, -3 pour un parcours entre quatre et sept points, 3 pour un parcours entre un et trois points, 6 pour un sans-faute, 7 pour un podium et 8 pour une victoire ;
- CSIO 5* Coupe des nations (par manche) : -6 pour un parcours à huit points et plus, -3 pour un parcours entre quatre et sept points, 3 pour un parcours entre un et trois points, 6 pour un sans-faute ;
 
Statistiques : Depuis le 1er janvier 2016, soixante-cinq couples tricolores ont évolué à l’extérieur sur des épreuves en Pro Élite, et en CSI 3*, 4* et 5*. Parmi eux, quarante-neuf ont concouru en 3*, cinq en 4* et treize en 5*. Neuf font actuellement partie du Groupe JO/JEM.
Cette semaine, le score le moins bon est de -15 et le meilleur est de 21. Vingt-trois couples affichent des totaux positifs.
 
Lecture des résultats : Avec vingt et un points, Frédéric David et Equador van’t Roosakker apparaissent comme le couple le plus performant de ce début de saison avec à son compteur trois sans-faute dans des épreuves qualificatives de CSI 3*, un parcours à un point, un sans-faute et un podium en Grand Prix CSI 3*, un sans-faute dans une qualificative en CSI 5*, un parcours à quatre points et un podium en Grand Prix CSI 5*, ainsi qu’un parcours parfait et un quatre points en Coupe des nations CSIO 5*. Il faut toutefois noter que Frédéric David a pu démarrer sa saison extérieure avant tout le monde puisqu’il est installé dans le Golfe persique où la saison de concours bat son plein en hiver. À ce jour, ce couple est d’ailleurs également celui qui a couru le plus d’épreuves extérieures.
Le Rennais établi aux Émirats arabes unis prend également la deuxième place de notre baromètre avec sa deuxième monture, Baloussini. Encore une fois, s’il a eu l’opportunité de courir plus d’épreuves, le cavalier s’est montré d’une épatante efficacité, engrangeant cinq sans-faute dans des qualificatives de CSI 3*, un autre dans un Grand Prix CSI 3* et se hissant sur un podium d’un autre Grand Prix CSI 3*
Trois couples viennent se partager la troisième marche du podium. Kevin Staut place ainsi Elky van het Indihof*HDC, avec lequel il a décroché un podium sur une qualificative CSI 5*, et Qurack de Falaise*HDC, sur lequel il a signé un sans-faute en Grand Prix CSI 5*. Associé à Sydney Une Prince, Roger-Yves Bost monte lui aussi sur la troisième marche grâce à un sans-faute en Grand Prix CSI 5*.

Concours complet

Concours complet - Karen Tebar, Frédéric David et Thomas Carlile en tête du premier baromètre olympique de GrandPrix-Replay !

Méthodologie : ici, chaque couple se voit attribuer des points en fonction de son classement (victoire, podium, premier quart du classement, deuxième quart et seconde moitié), en tenant compte du format (CIC ou CCI) et du label (Pro Élite, 3* et 4*). Les points sont distribués comme suit:
- Pro Élite/CIC 3* : -1 pour une place dans la seconde moitié du classement, 1 dans le deuxième quart, 2 points dans le premier quart, 3 pour un podium et 4 pour une victoire ;
- CCI 3* : -2 pour une place dans la seconde moitié du classement, 2 dans le deuxième quart, 4 dans le premier quart, 6 pour un podium et 8 pour une victoire ;
- CCI 4* : -4 pour une place dans la seconde moitié du classement, 4 dans le deuxième quart, 8 dans le premier quart, 12 pour un podium et 16 pour une victoire.
 
Statistiques : Depuis le 1er janvier 2016, quarante-neuf couples tricolores ont évolué en Pro Élite. Quinze font actuellement partie du Groupe JO/JEM.
Cette semaine, le score le moins bon est de -1 et le meilleur est de 3. Trois couples affichent plus d’1 point.
 
Lecture des résultats : La saison venant tout juste de reprendre, seul l’épreuve Pro Élite de Saumur, support de la première étape du Grand National, compte dans ce baromètre. C’est donc évidemment Thomas Carlile et Upsilon, grands vainqueurs de ce premier concours, qui sont en tête avec 4 points. Troisième à Saumur avec Sirocco du Gers, le Toulousain installé au Lion-d’Angers partage également la deuxième place de ce classement avec Karim Laghouag et Entebbe de Hus, deuxièmes dans le Maine-et-Loire.

Dressage

Dressage - Karen Tebar, Frédéric David et Thomas Carlile en tête du premier baromètre olympique de GrandPrix-Replay !

Méthodologie : tous les scores en Grand Prix de chaque couple sont comptabilisés. Une moyenne pondérée est établie, en appliquant les coefficients suivants :
- 1 pour les Grands Prix Pro Élite et CDI 3* ;
- 1,5 pour les Grands Prix CDI 4* ;
- 2 pour les Grands Prix CDI 5*.
 
Statistiques : Depuis le 1er janvier 2016, vingt-cinq couples ont évolué en Pro Élite et CDI 3*, 4* et 5*. Parmi eux, un seul couple en CDI 5* et un autre en CDI 4*. Trois font actuellement partie du Groupe JO/JEM.
Cette semaine, la moins bonne moyenne s’élève à 57.602% et la plus haute à 73.696%. Deux couples présentent une moyenne pondérée supérieure à 70%.
 
Lecture des résultats : Grâce à leurs deux Grands Prix à plus de 72%, Karen Tebar et Don Luis pointent naturellement en tête avec une moyenne pondérée de 73.696%. Ils comptent à leur actif un Grand Prix CDI 3* et un Grand Prix CDI 4*. Ils devancent Ludovic Henry et After You, crédités d’une bonne moyenne de 70.220% dans un Grand Prix CDI 5*. Marc Boblet et son expérimenté Whitni Star complètent le podium grâce à une note de 69.133%. 

À lire également...

Réagissez