L'Italie, la Russie et la Suisse viendront jouer en équipes à Rio !

Le Japonais Yoshiaki Oiwa devrait retenter sa chance aux Jeux olympiques de Rio.
Crédit : Scoopdyga

Mercredi 09 mars - 11h45 | Johanna Zilberstein

L'Italie, la Russie et la Suisse viendront jouer en équipes à Rio !

Dimanche dernier a sonné la fin du délai imparti aux cavaliers pour marquer des points et décrocher une place individuelle pour les Jeux olympiques de Rio. Après quelques savants calculs, Italie, Russie et Suisse peuvent souffler : elles enverront chacune une équipe de trois cavaliers aux Jeux olympiques. Onze autres nations verront également leur drapeau flotter au bord de la carrière olympique.

Les jeux sont faits, ou plutôt restent à faire pour les quatorze nations qui viennent de décrocher une ou plusieurs places pour les épreuves de concours complet aux prochains Jeux olympiques, qui se tiendront à Rio, en août prochain.
Le Brésil, pays hôte, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, l'Australie, l'Irlande et le Canada, meilleures équipes aux derniers Jeux équestres mondiaux, la France et la Suède, qualifiées aux championnats d'Europe de Blair Castle, les États-Unis, vainqueurs aux Jeux panaméricains de Toronto, et la Nouvelle-Zélande, étaient déjà assurés d'y participer mais ces onze pays ne seront plus les seuls à concourir puisque l'Italie, la Russie et la Suisse viennent d'ajouter leurs noms à la liste des pays qui enverront une équipe aux JO. En effet, ces trois pays ont décroché trois places chacun, leur permettant d'envoyer des équipes "composites", c'est-à-dire recréées avec les cavaliers qualifiés en individuel.
Vingt places étaient à prendre. Meilleur cavalier du Groupe A olympique, le Finlandais Elmo Jankari s'est ainsi distingué, tout comme l'Italien Stefano Brecciaroli dans le Groupe B et le Russe Aleksandr Markov dans le Groupe C. Le Chilien Carlos Lobos Muñoz a obtenu sa qualification de la même façon dans le Groupe E, la Zimbabwéenne Camilla Kruger dans le Groupe F et le Japonais Yoshiaki Oiwa, entré dans l'Histoire lors des Jeux olympiques de Londres, en 2012, où il avait pris la tête à l'issue du dressage.  Ont également profité de leurs belles performances pour s'illustrer dans leur Groupe : le Suisse Felix Vogg, la Bélarusse Alena Tseliapushkina, la Portoricaine Lauren Billy, l'Écuadorien Nicolas Wettstein, le Chinois Alex Hua Tian et le Japonais Ryozo Kitajima.

Trois équipes "composites"

Enfin, huit places étaient réservées aux meilleurs restants tous groupes confondus, à savoir les Belges Karin Donckers et Joris Vanspringel, les Russes Andrey Mitin et Elnira Nabieva, les Italiens Pietro Roman et Vittoria Panizzon, la Suissesse Melody Johner et l'Espagnol Albert Hermoso Farras. Une place était également réservée au meilleur cavalier du Groupe D (Amérique de nord). Mais États-Unis et Canada étant déjà qualifiés par équipes, cette place à donc été accordée au Suisse Ben Vogg, suivant sur la liste des meilleurs cavaliers tous groupes confondus.
Rappelons à nouveau que seules les fédérations nationales décident des cavaliers qu'elles enverront aux Jeux olympiques. Ainsi un cavalier qualifié ne s'assure pas d'aller aux Jeux olympiques, seulement d'offrir une place à son pays, dont la fédération décide seule du couple qu'elle enverra.

Les classements par groupes
Le classement tous groupes confondus

À lire également...

Réagissez