Ils sont qualifiés pour les Jeux olympiques de Rio

L'Égyptien Karim Elzoghby a obtenu sa qualification grâce à sa bonne Amelia.
Crédit : Sportfot

Mercredi 09 mars - 09h38 | Johanna Zilberstein

Ils sont qualifiés pour les Jeux olympiques de Rio

La Fédération équestre internationale a finalement publié la liste des cavaliers officiellement sélectionnés individuellement pour les Jeux olympiques de Rio, qui ont eu lieu cet été. Pour arracher les quinze places disponibles, il fallait être le plus performant et le plus régulier et, à ce jeu-là, Irlande, Portugal, Turquie, Maroc, Italie et Égypte ont été les plus forts.

La date butoir était fixée au 6 mars 2016. Dimanche soir, les jeux étaient donc faits pour la centaine de cavaliers en lice pour espérer obtenir une place individuelle pour les prochains Jeux olympiques, qui auront lieu à Rio, en août prochain.
Pour le Brésil, pays hôte, les Pays-Bas, la France, les États-Unis, l'Allemagne et la Suède, meilleurs pays des derniers Jeux équestres mondiaux, la Suisse, la Grande-Bretagne et l'Espagne, qualifiées aux derniers championnats d'Europe, le Canada et l'Argentine, meilleures nations non-qualifiées des derniers Jeux panaméricains, le Qatar, l'Ukraine, le Japon et l'Australie, leur participation aux prochaines olympiades était déjà assurée. Pour les cavaliers des autres pays, en revanche, il n'y avait plus qu'à se battre pour décrocher l'une des quinze places individuelles.
Ainsi, l'Irlandais Bertram Allen a décroché la place promise au meilleur cavalier du Groupe olympique A. Avec son prometteur piquet de chevaux, il n'aura que l'embarras du choix au moment de choisir sa monture, qui pourrait être Molly Malone V, mais aussi l'excellent Quarto Mail, récupéré il y a peu, ou encore, pourquoi pas, le généreux gris Hector van d'Abidjhoeve. Dans le Groupe B, la Portugaise Luciana Diniz a, elle, arraché sa place en dernière minute, cantonnée sur le podium par Gregory Wathelet le mois dernier. Elle pourrait aller au Brésil accompagnée de la toute bonne Fit For Fun 13 ou encore de l'expérimenté Winningmood. Du côté du Groupe C, le Turc Omer Karaevli, porté par son très bon Dadjak van ter Puttenen, a été le meilleur, tandis que le Marocain Abdelkebir Ouaddar deviendra le premier cavalier Marocain à participer aux Jeux olympiques avec son sanguin Quickly de Kreisker. 

Deux places pour la Belgique

Enfin, quatre places étaient promises aux meilleurs cavaliers tous groupes confondus qui n'étaient pas encore qualifiés. Les Belges Gregory Wathelet et Jerome Guery, portés par leurs bonnes performances depuis le 1er janvier 2015, pourront dont aller défendre leurs couleurs. Le premier, qui a dû se séparer de Conrad de Hus il y a quelques jours, pourrait compter sur Algorhythem, ou encore les bons Citizenguard Taalex et Toscan de Ste Hermelle. Bien qu'il ne puisse plus compter sur Admara 2, l'Italien Emanuele Gaudiano a tout de même composté son ticket pour le Brésil, tout comme l'Égyptien Karim Elzoghby, qui pourra lui monter sa performante Amelia.
Les sept places restantes avaient déjà été attribuées avant la date fatidique du 6 janvier. En effet, deux places sont réservées aux meilleurs Colombiens et deux aux meilleurs Vénézuéliens des derniers Jeux panaméricains, qui ont eu lieu à Toronto, en juillet dernier. Chez les Colombiens, Daniel Bluman et Fernando Cardenas avaient brillé tandis que chez les Vénézuéliens, Andres Rodrigues, malheureusement décédé depuis et dont la place devrait aller à un autre Vénézuélien, et Emanuel Andrade s'étaient distingués. Les places restantes vont quant à elle au Pérou, à l'Uruguay et à Taipei.
Encore une fois, rappelons que seules les fédérations nationales décident des cavaliers qu'elles enverront aux Jeux olympiques. Même si, dans la majorité des cas, les cavaliers qualifiés sont sélectionnés, il est déjà arrivé qu'une fédération décide les choses autrement. Ainsi, en 2012, Denis Lynch, qui avait offert une place individuelle à l'Irlande, a finalement été remplacé par Cian O'Connor et Blue Lloyd après que Lantinus ait été contrôlé positif à l'hypersensibilité lors du CSIO 5* d'Aix-la-Chapelle.
 
Les classements olympiques par groupe
Le classement olympique général

À lire également...

Réagissez