Upsilon démontre sa grandeur à Saumur

Upsilon en impose à Saumur
Crédit : Pauline Chevalier

Samedi 05 mars - 22h02 | Pauline Chevalier

Upsilon démontre sa grandeur à Saumur

Dans cette première étape du Grand National de Saumur, la rentrée des couples a été mouvementée. Il y a eu des surprises dans les reprises, des soucis à l’obstacle (l’épreuve de dressage et de saut d’obstacle se sont enchainées sur cette même journée) et, finalement une belle domination du plus jeune de la promotion JO/JEM, Upsilon, sous la selle de Thomas Carlile pour l’Écurie Théault Maximat.   

La nouvelle reprise de dressage, enchaînant très vite appuyer, changements de pieds et autres figures, a donné du fil à retordre aux concurrents mais aussi aux juges qui ont travaillé dans un froid glacial très désagréable.

Comme l’expliquait très justement Serge Cornut qui a fait travailler l’ensemble des couples en stage mais aussi à la détente aujourd’hui, "les points techniques sont là et sont corrects mais il faut retravailler à adapter les détentes à chaque cheval pour qu’il soit dans son habit de lumière en entrant en piste."
Si Upsilon a fait quelques légères fautes techniques, il s’impose néanmoins comme le meilleur sur ce test. Son cavalier, Thomas Carlile, le mettait dans le grand bain pour la première fois et s'il était ravi de la performance, perfectionniste qu'il est, il sait qu’il peut encore progresser.
Le cavalier de l’Écurie Théault Maximat a davantage apprécié sa reprise avec Sirocco du Gers qui était très disponible, fluide, appliqué mais avec moins de charisme que son copain d’écurie. Le bai doit se contenter de la seconde place.

Derrière, l’autre étalon de l’épreuve, Entebbe de Hus a lui aussi réalisé un bon travai mais "il aurait plus être plus brillant, avoir plus d’amplitude, d’envergure dans sa locomotion" aux dires de son cavalier Karim Laghouag.
Il devance alors Cédric Lyard avec Cadeau du Roi, Geoffroy Soulez et Madiran du Liot puis Maxime Livio et Cathar de Gamel ainsi que Thibault Vallette sur Qing du Briot*ENE-HN.
 

Un parcours de CSO sélectif

La piste de saut d’obstacles, montée par Jean-Pierre Cosnuau, a causé des soucis aux concurrents à commencer par Maxime Livio qui couche littéralement la quasi-totalité des obstacles (44 points).

Avec un parcours superbe et sans pénalité, Upsilon et Thomas Carlile conservent la tête mais cette fois devant Karim Laghouag et Entebbe de Hus pour l’Écurie Antares-Horsealot.com puisque Sirocco du Gers fait tomber une barre et se retrouve cinquième.

Cédric Lyard (Écurie Antares-Savonnerie Marius Fabre) et Geoffroy Soulez (Écurie Haras de Jardy- Toubin Clément) sont quatrièmes ex-aequo en faisant partie des treize parcours parfaits.

Gwendolen Fer (Ecurie Antares – Horsealot.com) avec Romantic Love, qui a eu des sueurs froides à la vue de sa note de dressage (un mauvais calcul de points a été fait dans un premier temps) remonte à la sixième place devant Jean Teulère et Matelot du Grand Val (Écurie Sofermi- Mérial).

Demain le cross s’annonce plutôt corsé pour cette première épreuve de la saison et les surprises ne sont donc sûrement pas terminées.
 

À lire également...

Réagissez