Simon Delestre sera numéro un mondial

En mars, Simon Delestre va devenir numéro un mondial.

Lundi 29 février - 19h04 | Sébastien Roullier et Johanna Zilberstein

Simon Delestre sera numéro un mondial

Alors que s’achève le mois de février, le nouveau classement mondial sera publié dans quelques jours. Selon les calculs de la rédaction de Grand Prix, Simon Delestre, deuxième en février, va succéder de manière certaine à Scott Brash, numéro un presque sans discontinuer depuis deux ans. Cinq ans après Kevin Staut, le Lorrain, fort d’un début de saison tonitruant, va donc mener la valse mondiale ! Cocorico !

Alors qu’on l’attendait dès le mois dernier, la passation de pouvoir au sommet du classement mondial de saut d’obstacles interviendra en mars. Au terme de ce mois de février, Simon Delestre va en effet succéder à Scott Brash sur le fauteuil de numéro un mondial. Fort d’un piquet extrêmement performant et régulier, ainsi que d’une saison riche en grandes performances, le Lorrain sera le troisième Français à accéder à ce rang prestigieux après Éric Navet, dans les années 90, et Kevin Staut, leader d’août 2010 à mai 2011. 
Selon les calculs de la rédaction, Scott Brash avait cent cinquante-cinq points à défendre en février (soixante-dix pour une deuxième place dans une épreuve du CSI 5* de Hong Kong dont il avait terminé deuxième avec Hello Annie et quatre-vingt-cinq obtenus avec sa cinquième place dans le Grand Prix de ce même concours avec Hello M’Lady). Comme il n’a accompli aucune performance notable au cours des quatre dernières semaines, et que le classement mondial retient les trente meilleures performances des douze derniers mois, ses deux performances effacées sont remplacées dans son total par sa huitième place avec Hello Sanctos dans le Grand Prix du Paris Eiffel Jumping en juillet et par sa neuvième place dans une épreuve du CSI 5* de Shanghai avec Hello Annie. Soit une perte de cent cinquante-cinq points compensée par un gain de cent quinze, et un nouveau total de deux mille huit cent cinquante-cinq points.
Le Français, lui, avait cent soixante-dix points à défendre en ce mois de février : cinquante-cinq pour sa quatrième place dans une épreuve du Longines Hong Kong Masters avec Csarina de Fuyssieux et cent quinze points pour sa troisième place dans le Grand Prix avec Hermès Ryan des Hayettes. Grâce à sa deuxième place dans le Grand Prix Coupe du monde de Bordeaux avec Qlassic Bois Margot (cent dix points) et à sa quatrième place dans le Grand Prix de Hong Kong avec Chesall*Zimequest (cent points), Simon Delestre marque donc deux cent dix points, soit un gain net de quarante. En mars, son total s’élèvera donc à deux mille huit cent soixante-dix-huit points, soit vingt-trois de plus que Scott Brash.
Ni Kent Farrington, ni Beezie Madden, ni le très, très en forme Christian Ahlmann n’ont engrangé assez de points pour se mêler à la lutte pour le trône. Cinq ans après Kevin Staut, Simon Delestre replante ainsi le drapeau tricolore tout en haut de la hiérarchie mondiale. De quoi poursuivre sur la lancée initiée en début de saison, alors qu’il fera clairement partie des favoris de la finale de la Coupe du monde, qui se tiendra fin mars à Göteborg.

À lire également...

Réagissez