Le complet tricolore a les yeux rivés sur Rio

Crédit : FFE/PSV

Vendredi 19 février - 09h31 | Communiqué

Le complet tricolore a les yeux rivés sur Rio

La Fédération française d’équitation réunit les meilleurs cavaliers français de concours complet lors de plusieurs semaines de stage de préparation en vue des Jeux olympiques de Rio. Les cavaliers de concours complet et leurs chevaux ont été accueillis au Pôle France de la FFE, installé à l’Ecole nationale d’équitation de Saumur. Après une première session en janvier, les couples français sont à nouveau réunis dans le Maine-et-Loire depuis lundi et jusqu’au 26 février

À moins de six mois de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Rio, seize cavaliers sont suivis de près par toute l’équipe fédérale d’encadrement technique : Arnaud Boiteau, Thomas Carlile, Caroline Chadelat, Sébastien Chemin, Gwendolen Fer, Karim Florent Laghouag, Mathieu Lemoine, Pascal Leroy, Cédric Lyard, Astier Nicolas, Rodolphe Scherer, Geoffroy Soullez, Jean Teulère, Nicolas Touzaint, Thibaut Vallette et Hélène Vattier.
Au final, cinq couples s’envoleront pour Rio. Quatre d’entre eux représenteront la France au sein d’une délégation multisports. Tous seront donc choisis par un comité de sélection de la FFE et officiellement engagés pour les JO par le Centre national olympique du sport français au plus tard le 18 juillet prochain. ’’Les stages ont commencé il y a plusieurs semaines, nous sommes dans la dernière ligne droite avant la reprise des compétitions. Nous allons établir un programme à la carte pour chacun. La France est qualifiée par équipes, mais les couples doivent aussi se qualifier individuellement pour être sélectionnables’’, a expliqué Michel Asseray, Directeur technique national adjoint en charge du concours complet. ’’Certains chevaux ont encore besoin de décrocher cette qualification, et des couples doivent confirmer leur bonne forme et leur fiabilité. Nous avons également repéré un terrain de concours en Angleterre dont les caractéristiques sont très similaires à celle du terrain de Rio, ce sera un bon test. Les chevaux s’envoleront pour Rio le 30 juillet, tout va donc aller très vite à présent !’’

’’Nous avons hâte de commencer les concours’’

’’Nous avons hâte de commencer les concours’’ - Le complet tricolore a les yeux rivés sur Rio

Crédit : FFE/PSV

En ce début d’année, les cavaliers se réunissent avec Thierry Touzaint, entraîneur national, et Michel Asseray pour faire un point avant la reprise des compétitions. Après le travail hivernal de chacun et cette période sans compétition, chevaux et cavaliers retrouvent tranquillement leurs marques et affinent leur préparation pour attaquer la saison 2016. Au programme, séances de travail sur le plat avec Serge Cornut, entraineur adjoint de dressage. ’’Le travail d’hiver de chacun porte ses fruits’’, s’est-il réjoui. ’’Nous voyons l’évolution de nombreux couples grâce à leur travail appliqué. Les chevaux sont prêts à débuter la saison.’’ Dans l’intimité du manège du Pôle France, les couples se sont succédé dans une ambiance calme et tranquille, à l’abri du froid cinglant du mois de février.
Sous l’œil et les conseils passionnés de Thierry Pomel, entraineur adjoint de saut d’obstacles, les couples se sont ensuite présentés dans la grande carrière qui surplombe les écuries du Pôle. Détente dynamique, quelques sauts, et un parcours de douze obstacles pour remettre tout le monde dans les conditions de compétition. Lignes courbes, combinaisons, distances courtes ou longues, tout est réunit pour permettre aux couples de se mettre dans le coup et de retrouver leurs marques. Les réglages s’affinent au fil de la séance et chacun profite des conseils de l’entraîneur. ’’Tous ces cavaliers sont très sérieux, ils travaillent beaucoup, on sent une réelle cohésion et beaucoup de motivation en vue de cette année si particulière !’’
Les cavaliers ont également rendez-vous sur le cross de ’’Verrie’’ pour faire galoper leurs chevaux et les remettre sur des profils d’obstacles de cross. Cette fois, Thierry Touzaint est aux commandes, ou plutôt au volant ! Dans la grande plaine, il suit les cavaliers au plus prêt, observe et donne ses conseils au fil des passages des couples. ’’Les chevaux vont bien, les cavaliers sont motivés, nous avons tous hâte de commencer les concours !’’

’’Très satisfaite’’, Sophie Dubourg

Sophie Dubourg, Directrice technique nationale et chef de mission pour les prochains Jeux olympiques est confiante. ’’Je suis très satisfaite de voir autant de cavaliers pouvant prétendre à défendre les couleurs françaises à Rio. C’est le fruit d’un travail sur le long terme et c’est également très prometteur pour les années à venir. Tous n’auront pas la chance d’aller au Brésil cet été. L’objectif immédiat est bien sûr Rio, mais nous travaillons aussi sur les échéances futures, comme les Jeux équestres mondiaux de Bromont en 2018 ou les JO de Tokyo en 2020. C’est une grande fierté pour moi de mener cette grande équipe et je remercie tous les acteurs de contribuer à cette formidable aventure.’’
 
La reprise des compétitions est prévue à Saumur du 3 au 6 mars prochains pour la première étape du Grand National FFE de concours complet.

À lire également...

Réagissez