Pénélope Leprevost boucle la boucle à Bordeaux

Crédit : Scoopdyga

Dimanche 07 février - 18h07 | Johanna Zilberstein

Pénélope Leprevost boucle la boucle à Bordeaux

Après un week-end qui n'a cessé de sourire aux Tricolores, Pénélope Leprevost, gagnante de la grosse épreuve de vendredi, a terminé comme elle a commencé en s'offrant le Grand Prix dominical avec Nice Stéphanie. Elle a devancé une épatante Laura Renwick, deuxième avec Bintang II, et le Belge Jerome Guery, qui achève un beau week-end avec Grand Cru van de Rozenberg.

Scott Brash a ouvert les hostilités sur un parcours délicat. En selle sur Hello Forever, le numéro un mondial échoue à trouver la clé de ce parcours plutôt délicat. Le Belge Gregory Wathelet lui aussi se fait avoir, mettant à terre le premier obstacle du parcours avec Citizenguard Taalex. Il a finalement fallu attendre le huitième cavalier en piste, Cédric Angot, pour voir le tout premier parcours sans-faute de ce Grand Prix dominical, avec Rubis de Preuilly. Pour son premier Grand Prix depuis plusieurs années, le Néerlandais Eric van der Vleuten commet deux fautes avec Zigali PS, qui courrait son premier Grand Prix de niveau 5* depuis sa vente à Marta Ortega, l'été dernier. Après plusieurs fautes de Valentin R, qui ne semblait pas très à l'aise sur le parcours, le Britannique Michael Whitaker choisit de jeter l'éponge. Après un parcours parfait, le Suédois Henrik von Eckermann manque le barrage après avoir repris un peu trop fort à l'entrée du double. Sur ce même double l'Allemand Christian Ahlmann voit toute chance de barrage s'envoler après un refus d'Epleasure van't Heike sur la sortie, après une entrée un peu chaotique. Une entrée sur laquelle  l'Allemand Ludger Beerbaum commet son unique faute avec Casello. Même punition que le vice-champion d'Europe pour le Suisse Pius Schwizer, dont le Tarioso Manciais manque certainement un peu de métier. Petite mésaventure pour l'Australienne Edwina Tops-Alexander, dont le Clinton est surpris par le bidet, qui préfère abandonner. Tenant du titre avec Espyrante, l'Allemand Daniel Deusser manque de le défendre en fautant sur le double avec First Class van Eeckelghem.
Sept couples ont décroché leur ticket pour le barrage. Premier sans-faute donc premier à s'élancer, Cédric Angot choisi de privilégier le sans-faute mais commet deux fautes sur une ligne. Si cette même ligne tremble au passage de Julien Epaillard, elle ne tombe pas mais le Tricolore rentre tout de même avec quatre points au compteur sur Quatrin de la Roque*LM. Sur un très bon tempo, le Néerlandais Harrie Smolders signe le premier barrage sans pénalité avec Emerald et boucle avec le bon chronomètre de 40"31. Mais il ne tient pas la tête longtemps puisque la Britannique Laura Renwick signe avec une facilité déconcertante un sans-faute en 38"90 sur Bintang II. Le Belge Jerome Guery tente alors sa chance avec Grand Cru van de Rozenberg, mais doit s'incliner pour quelques centièmes. Dernière cartouche tricolore à pouvoir rafler la mise, Pénélope Leprevost met le paquet avec Nice Stéphanie et passe devant la Britannique. Alors qu'il est le seul à pouvoir rafler la victoire à la Normande, Marcus Ehning, sur le même temps que sa concurrente, faute sur l'ultime oxer, et laisse le champ libre à la meilleure amazone tricolore.
Déjà gagnante de l'épreuve qualificative de vendredi avec la même Nice Stéphanie, Pénélope Leprevost a donc bouclé la boucle, mais a surtout confirmé la bonne forme de sa jument, qui se fait sa place parmi les toutes meilleures montures de la Normande, et qui épaule merveilleusement bien Vagabond de la Pomme et Flora de Mariposa. De quoi permettre à la Tricolore de faire résonner une dernière fois la Marseillaise, qui n'a cessé de rendre hommage aux Vestes Bleues, décidément très performantes tout le week-end.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez