Gilles Brousse réagit à la liquidation de Jumping en Thiérache

Crédit : Sportfot

Jeudi 04 février - 10h59

Gilles Brousse réagit à la liquidation de Jumping en Thiérache

Après la liquidation judiciaire de l’association Jumping en Thiérache, prononcée ce matin par le tribunal de grande instance de Laon, Gilles Brousse, président de l’association, a tenu à réagir et à livrer les raisons qui ont, selon lui, abouti à cette décision.

’’À la demande du conseil d’administration de l’association Jumping en Thiérache, que je présidais, le tribunal de Laon a délibéré ce matin et prononcé la liquidation judiciaire de l’association. Malgré mes tentatives et les possibilités proposées, la situation n’a pas pu être relevée. Le monde des courses et celui du saut d’obstacles étant très distincts, je pense que les membres de cette association n’ont pas pris conscience de l’ampleur du challenge à relever, et notamment des différences en termes d’exigence entre une manifestation équestre de saut d’obstacles et une course.
En 2014, le président de la Société des courses de l’hippodrome de La Capelle m’a demandé de le suivre pour mettre en place des manifestations équestres internationales au sein de l’hippodrome, grâce à la création d’une carrière au cœur de celui-ci. Mes connaissances dans le monde équestre, mes capacités à faire appel à de très bon prestataires et à suivre l’aménagement de cette carrière, ainsi que le réseau très important de la Société des courses nous ont permis de pouvoir lancer ce projet en un temps record. J’ai accepté de le suivre, même si le terrain m’était géographiquement inconnu, car la Société des courses et les membres de l’association m’y poussaient et me soutenaient en ce sens.
Le premier CSI, organisé en juin 2015, s’est bien déroulé. Cependant, la mise sur pied d’un CSI 3* en septembre nécessitait la mobilisation de tous. J’ai reçu de nombreuses promesses d’actions et de dons, et on m’a toujours garanti le tout. Malheureusement, elles ne se sont pas toujours traduites dans les faits. Même si cette édition de septembre a été rendue difficile par les intempéries, mes équipes ont donné le maximum, et je les remercie pour tout. Nous avons rencontré des problèmes avec Toubin & Clément, mais un diagnostic a été effectué, le problème a été trouvé, et la carrière sera remise à neuf sans frais par Toubin & Clément.
Malheureusement, les projets de refinancement de l’association que j’ai présentés au conseil d’administration, lesquels auraient permis de pérenniser l’organisation d’événements équestres à La Capelle, ont été rejetés. Dès lors, il n’y avait aucune autre issue que la liquidation judiciaire de l’association. Cette situation m’attriste, mais j’estime avoir fait tout ce qui était en mon pouvoir pour l’éviter. Désormais, je vais me consacrer pleinement à l’organisation du Jumping international de Neufchâtel-Hardelot, qui se tiendra du 31 mars au 4 avril.’’
 
Cette liquidation judiciaire entraîne l’annulation des deux CSI programmés en 2016 à La Capelle, et portés par l’association Jumping en Thiérache, qui devaient se tenir du 16 au 19 juin, et du 29 septembre au 2 octobre.

À lire également...

Réagissez