’’Rien n'a changé et c'est très bien comme ça !’’, Thibaut Vallette

Thibaut Vallette et Qing du Briot*ENE-HN à Blair Castle
Crédit : Scoopdyga

Jeudi 21 janvier - 19h21 | Marc Verrier

’’Rien n'a changé et c'est très bien comme ça !’’, Thibaut Vallette

En pleine préparation de sa saison 2016, Thibaut Vallette, double médaillé de bronze aux Championnats d'Europe de concours complet de Blair Castle avec Qing du Briot*ENE-HN, fait le point avant de débuter une année de concours qui le mènera peut-être vers Rio et les Jeux olympiques.

Grand Prix Replay : Comment vont vos chevaux et de qui sera composée votre écurie pour 2016 ?
Thibaut Vallette : Les chevaux vont très bien et se préparent pour attaquer la saison. Pour cette année, j'ai surtout Qing du Briot et Quirinal de la Bastide, que l'on m'a confié en fin de saison dernière. J'ai également un cinq ans, Feeling du Briot, qui est le frère utérin de Qing et qui va débuter gentiment en CSO et sur quelques parcours de cross pour lui montrer la configuration des obstacles, mais sans viser la finale.

GPR : Cette double médaille de bronze a-t-elle changé quelque chose dans votre vie de tous les jours ?
T. V. : (rires) Non, pas grand-chose ! Mon emploi du temps est resté identique, je partage toujours mes journées entre les répétitions pour les galas du Cadre Noir, les cours et mes chevaux de concours à travailler. Après, j'ai eu la chance de récupérer Quirinal en fin de saison dernière, mais la décision de me le confier avait été prise juste avant de partir pour les championnats d'Europe. Rien n'a changé et c'est bien comme ça !

GPR : Quel est votre programme pour ce début de saison, où vous aurez, on l'imagine, Rio en ligne de mire ?
T. V. : Je suis en stage fédéral la semaine prochaine et nous établirons, avec Thierry Touzaint, un programme pour Qing, pour l'instant, rien n'est défini. Avec Quirinal, la saison est à peu près calée. Comme nous ne sommes pas qualifiés ensemble pour courir les trois étoiles, je vais être obligé de courir un peu derrière la qualification, donc le cheval va commencer par le Grand National à Saumur, puis du deux étoiles à Fontainebleau et sans doute un format CCI 2* à Arville en Belgique, ce qui pourrait permettre d'avoir le cheval qualifié et j'aurai deux solutions, aller au CIC 3* de Brahmam début juin ou au CIC 3* de Luhmühlen. Avec Qing, Rio est un objectif, c'est sûr, mais dans notre sport, peut-être encore plus que dans les autres disciplines équestres, il ne faut pas trop faire de plans sur la comète, car il y a tellement de choses qui peuvent se passer.La sélection va être arrêtée début juillet et ça va venir vite. Les chevaux vont courir trois ou quatre fois et il ne faudra pas se louper. Je prendrai les concours les uns après les autres, comme j'ai fait l'année dernière, sans se mettre trop de pression. Après, c'est sûr que le cheval a montré qu'il était performant et qu'il avait sa place à ce niveau.

À lire également...

Réagissez