Rétro 2015 : avril, Steve Guerdat met enfin la main sur la finale de Coupe du monde

Crédit : Scoopdyga

Vendredi 01 janvier - 11h41 | Johanna Zilberstein

Rétro 2015 : avril, Steve Guerdat met enfin la main sur la finale de Coupe du monde

Pendant deux semaines, GrandPrix-Replay se retourne sur l'année écoulée et revient sur les événements les plus marquants. Ce vendredi 1er janvier, GrandPrix-Replay revient sur la tant attendue victoire de Steve Guerdat dans la finale de la Coupe du monde.

Le rendez-vous était donné ce 21 avril 2015 pour la dernière manche de la finale de la Coupe du monde. En tête depuis la seconde manche, Steve Guerdat avait tout à gagner - ou à perdre - sur le dernier parcours. Avec une confortable avance de neuf points, le Champion olympique avait tout de même le droit à l'erreur avec Albführen's Paille, sur l'un de ces parcours qui avaient fait tant de dégâts depuis le début de la compétition.

Les choses ont ainsi failli prendre une tournure plus dramatique pour le Suisse, qui a bien failli se retrouver à disputer un barrage. Mais finalement plus de peur que de mal pour Steve Guerdat.
À la réception de l’avant dernier obstacle du parcours, le couple n’était pénalisé que de quatre points. Avant d’aller sur l’oxer numéro douze, Steve Guerdat savait donc qu’une faute serait sans conséquence. Voulant franchir la ligne d’arrivée le plus rapidement possible, le Suisse n’a pas vraiment laissé le temps à sa jument de sauter. De ce fait, la belle alezane a complétement démoli ce dernier obstacle. Néanmoins, dès la réception, le Suisse a pleinement savouré sa victoire. "J’essaye de remporter cette finale de la Coupe du monde depuis tellement d’années, j’ai été si proche de le faire plusieurs fois en échouant juste au barrage, que je suis ravi d’y parvenir enfin. Aujourd’hui, j’ai aussi raté le dernier parcours mais c’est passé quand même ! Plus sérieusement, je suis ravi du comportement de Paille qui, en plus d’être performante, est vraiment une battante, ce qui est une qualité essentielle pour les championnats. Et puis elle a toujours eu de bons résultats. Nous avons fait une belle saison hivernale, j’ai donc rapidement opté pour elle. Aujourd’hui, j’étais un peu inquiet pour le triple, qui n’était pas pour nous. Et après l’avoir finalement franchi sans-faute, je me suis dit 'Relax et attention au temps'. J’ai alors voulu en finir le plus vite possible mais, malheureusement, il y avait un gros obstacle sur le chemin !"

Il a devancé Pénélope Leprévost et Bertram Allen, deuxième et troisième, avec chacun un total de neuf points. Associés respectivement à Vagabond de la Pomme et Molly Malone V, la Française et l'Irlandais n'ont pas tremblé, malgré une faute chacun en seconde manche. Mais l'amazone a finalement été plus rapide que le jeune irlandais, ce qui lui a permis de monter sur la deuxième marche du podium. Une belle surprise pour la Tricolore, actuellement meilleure cavalière du monde, que l'on attendait pas forcément là avec Vagabond de la Pomme.

Troisième en 2007 à Las Vegas avec Trésor, deuxième en 2012 à 's-Hertogenbosch puis en 2013 à Göteborg avec Nino des Buissonnets, Steve Guerdat a donc enfin accroché la victoire en finale de Coupe du monde qu'il convoitait tant depuis des années. Et même si les choses ne se sont pas déroulées de la plus belle des manières, même si la dernière ligne droite, menant le Suisse et sa jument à la victoire, n'a pas été de tout repos, il est certain que, cette année, le Champion olympique a bien été le meilleur.

À lire également...

Réagissez