Bertram Allen l'emporte, Michael Whitaker couronné

Crédit : Scoopdyga (archives)

Mardi 22 décembre - 09h38 | Johanna Zilberstein

Bertram Allen l'emporte, Michael Whitaker couronné

Quel drôle de scénario que celui qui s'est joué hier soir, à l'Olympia de Londres. Après un barrage incontestablement parfait, Bertram Allen s'est mis son septième Grand Prix de l'année en poche. Sauf que... Sauf qu'une petite blessure sur le flanc droit de Quiet Easy a disqualifié le couple, au profit de Michael Whitaker, deuxième avec Viking. Retour sur un Grand Prix pas tout à fait comme les autres.

Ils étaient trente-deux au départ du Grand Prix de la ville de Londres, dernière épreuve de l'édition 2015 du CSI 5*-W de Londres. Trente-deux couples prêts à en découdre pour terminer en apothéose une compétition démarrée jeudi matin. Et les choses ont plutôt démarré sur les chapeaux de roues puisque le Suédois Henrik von Eckermann, ouvreur de l'épreuve avec Sansibar, signe un magnifique sans-faute. Le barrage est manqué d'être assuré de peu par l'Espagnol Eduardo Alvarez Aznar qui concède quatre points avec Rokfeller de Pléville Bois Margot. De retour depuis un mois d'une longue pause, Ustina Sitte ne se montre pas au mieux sous la selle du Belge Nicola Philippaerts, qui préfère abandonner. C'est finalement le Suisse Pius Schwizer qui assure le barrage, trouvant enfin la clé du sans-faute avec PSG Future. Les Allemands Ludger Beerbaum, sur Chiara, et Marcus Ehning, sur Gin Chin van het Lindehof, puis l'Irlandais Bertram Allen, sur Quiet Easy signent tour à tour le sans-faute.
Premier Tricolore en piste, Olivier Robert préfère jeter l'éponge avec Radja de B'Neville, tandis que, deux cavaliers plus tard, Simon Delestre rejoint les barragistes aux rênes de Chesall. Le Lorrain est ensuite imité par les Britanniques Scott Brash, en selle sur Hello Forever, et Laura Renwick sur Bintang. Comme Olivier Robert avant lui, Philippe Léoni prend également la décision de ne pas terminer son parcours, avec Carriere. Le Néerlandais Maikel van der Vleuten, avec Arera C, et le Britannique John Whitaker, avec Argento, deviennent également finalistes en signant deux parcours parfaits, bientôt imités par le Néerlandais Jur Vrieling, avec VDL Groep Zirocco Blue, et l'Allemand Daniel Deusser, avec Toulago. Parmi les six derniers cavaliers au départ, quatre se qualifient pour la finale au chronomètre.

Bertram donne le ton dès le début

De retour au barrage, Henrik von Eckermann concède cette fois-ci quatre points avec Sansibar. Même chose pour Pius Schwizer, qui ne trouve pas non plus la clé de cette finale au chronomètre. En revanche, aucun problème pour Ludger Beerbaum, qui mène sa Chiara en 32"09. Un chronomètre qui ne tient pas longtemps puisque Bertram Allen fait encore mieux et est à nouveau époustouflant avec son alezan.
Les autres auront beau lutter, aucun ne pourra dépasser le jeune prodige. Marcus Ehning et Simon Delestre vont ainsi signer deux parcours parfaits mais devront se contenter de rester derrière Bertram Allen. Scott Brash, lui, signe le barrage à quatre points le moins rapide après un refus, tandis que Laura Renwick commet deux fautes. Maikel van der Vleuten met une barre à terre, tandis que John Whitaker décide de laisser tomber.Jur Vrieling, quant à lui, signe le score le plus lourd de cette finale, après un arrêt net de Zirocco Blue. Daniel Deusser, Hans-Dieter Dreher, Robert Whitaker et Cian O'Connor sont tous sans-faute, mais pas assez rapides, tandis que Michael Whitaker se rapproche le plus du chronomètre irlandais.

Infime trace de sang

Infime trace de sang - Bertram Allen l'emporte, Michael Whitaker couronné

Sur cette photo prise par le groom de Quiet Easy, la trace sur le flanc de Quiet Easy ne semble pas évidente.

Si la victoire de Bertram Allen est donc sportivement indiscutable, le steward présent au paddock a néanmoins relevé une trace de sang sur le flanc droit du hongre alezan. Sur une photo largement diffusée par le groom du pilote irlandais, la trace de sang à l'origine de cette disqualification semble être infime. "Bertram Allen a été disqualifié par le juge de piste qui a appliqué l'Article 242.3.1 des règlements de Jumping de la Fédération équestre internationale lorsque le Steward de la FEI qui a procédé au contrôle obligatoire des éperons et des bandages lui a reporté que son cheval, Quiet Easy, présentait du sang sur le flanc droit", détaille un communiqué du concours.
Un appel a été déposé par Mhairi Alexander, désignée par Bertram Allen, et Emma Philips, propriétaire de Quiet Easy. Après les avoir entendues, ainsi que le juge et le steward de la FEI, le Comité d'Appel a finalement décidé de maintenir la disqualification de Bertram Allen, offrant la victoire à Michael Whitaker, sur Viking, devant Ludger Beerbaum sur Chiara et Marcus Ehning sur Gin Chin van het Lindenhof.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez