Le gratin des cavaliers prépare Noël à Londres

L'an passé Marco Kustcher s'imposait aux commandes de Cornet's Cristallo. En 2015 l'Allemand tentera sa chance avec trois autres montures.
Crédit : Jon Stroud Media/FEI

Mardi 15 décembre - 08h27 | Marie de Pellegars-Mahortie

Le gratin des cavaliers prépare Noël à Londres

Comme chaque année, avant de retrouver leurs familles, les meilleures cravaches de la planète s’affrontent dans l’étape Coupe du monde de Londres, septième manche de la ligue d’Europe de l’Ouest. Ce week-end, le plateau présent promet encore une fois du très beau sport.  

LES ENJEUX

Londres sonne la septième étape de la ligue européenne de l’Ouest et a donc beaucoup d’importance pour un grand nombre de cavaliers tentant de marquer de précieux points en vue de la finale de Göteborg. Si seuls les dix-huit meilleurs cavaliers de la ligue s’envoleront pour la Suède, certains présents en Grande-Bretagne ce week-end, à l’image de Simon Delestre, actuellement deuxième, ou encore Henrik von Eckermann, quatrième, sont assurés de s’y rendre. Ils auront néanmoins à cœur de confirmer leur forme actuelle sur ce circuit dont il ne reste plus que cinq manches, en comptant celle-ci. 
 

À NE PAS MANQUER

 
Le numéro un mondial, Scott Brash, sera présent devant son public en compagnie d’Hello M’Lady, Hello Annie et Hello Forever. L’Écossais sera sans aucun doute plus déterminé que jamais d’autant plus qu’il ne pointe actuellement qu’à la trentième place de la ligue d’Europe de l’Ouest.
 
Vainqueur dimanche dernier de l’un des plus difficile Grand Prix du monde, celui du CSI 5* de Genève, pour la troisième fois, avec Nino des Buissonnets, Steve Guerdat traversa également la Manche. Le champion olympique en titre fera le déplacement avec Corbinian, Kavalier et Bianca, une fille de Balou du Rouet âgée de neuf ans qui n’est sous la selle du Suisse depuis six mois.
 
La jeune génération en forme sera également de la partie. Il y aura notamment l’Irlandais Bertram Allen, qui a choisi de laisser ses deux montures de tête Molly Malone V et Romanov à l’écurie et se présente alors avec Belmonde, Quiet Easy 4 et Hector van d’Abdijhoeve. Les Belges Olivier et Nicola Philippaerts ou la Finlandaise Anna-Julia Kontio, treizième à Genève, seront également de la partie. La locale Jessica Mendoza sera accompagnée de Spirit T, Sam de Bacon, propriété de Virgine Couperie, et Atilja, une fille de Guidam de dix ans sous la selle de la jeune championne depuis octobre seulement.
 
 

LES BLEUS

Quatre Tricolores tenteront leur chance dans la capitale britannique. Simon Delestre sera au départ des différentes épreuves avec Chesall, fils de Casall avec lequel le Lorrain remportait la Gold Cup samedi soir au CSI 5* de Paris il y a deux semaines, et Troika Denfer, une fille de Cassini I âgée de huit ans qui évoluera pour la première fois sous sa selle.
Kevin Staut s’alignera quant à lui avec la pétillante Ayade de Septon*HDC, Qurack de Falaise*HDC qui continue sa formation au plus haut niveau, et son inévitable Silvana*HDC.
S’il a participé aux étapes Coupe du monde au Maroc cet automne, Philippe Léoni réalisera son retour sur le circuit en 5* après près de cinq ans loin de ces compétitions. Pour ce faire, le Tricolore a choisi de miser sur Carriere et Schwyz de la Cense.
Enfin, le dernier Bleu présent sera Olivier Robert. Très en forme depuis quelques temps sur les CSI 3* et 4*, ce week-end le cavalier tentera de répéter ces performances au niveau 5*. Il sera alors accompagné de sa talentueuse Quenelle du Py, avec laquelle il prenait la dix-septième place du Grand Prix CSI 5*-W de Lyon en octobre dernier, de Radja de B’Neville ainsi que de Little A.
 
DANS LE RÉTRO
 
L’an passé, l’Allemand Marco Kutscher s’emparait de la victoire en selle sur Cornet’s Cristallo. Le cavalier de la Mannschaft viendra défendre son titre avec Balermo, Chaccorina et Quadros 3. La deuxième place était revenue à Daniel Deusser et une certaine Carriere qui sera ce week-end associée au Tricolore Philippe Léoni. Le podium avait été complété par Malin Baryard-Johnsson portée par son magnifique H&M Tornesch, présent à nouveau cette année aux côtés de Cassius Clay. 

Les engagés ici.
Les résultats ici. 
Le classement de la ligue d’Europe de l’Ouest ici. 
 

À lire également...

Réagissez