Dimanche 29 novembre - 17h02 | Johanna Zilberstein

Hans Peter Minderhoud règne sur Stockholm sans partage

Déjà vainqueur du Grand Prix hier, Hans Peter Minderhoud s'est également offert la Reprise Libre en Musique, cet après-midi. Le Néerlandais a donc dominé sans conteste tout le week-end, volant la vedette au local Patrik Kittel, sur Watermill Scandic, et à la Néerlandaise Adelinde Cornelissen, sur Jerich Parzival.

Comme d'habitude, les quinze meilleurs couples du Grand Prix se sont retrouvés dans la Reprise Libre au Musique. Ouvreuse, l'Ukrainienne Inna Logutenkova déroule une reprise plutôt correcte avec Don Gregorius, et décroche la moyenne de 71.050%. Correct, mais insuffisant pour figurer aux places d'honneur aujourd'hui. Quatre couples plus tard, la locale Emilie Nyreröd, avec Miata, établit l'un de ses meilleurs scores avec une moyenne montant à 73.375%. Mais le couple devra se contenter de la dixième place seulement. Ce n'est pas loin, cependant, de Paulinda Friberg. Jouant également à domicile, l'amazone, sur Di Lapponia T, inscrit une note finale de 73.775%, qui lui permet de prendre la huitième place. Devant elle, Fabienne Lütkemeier. Très performante sur le circuit avec D'Agostino FRH, son cheval de tête, l'Allemande avait choisi ce week-end sa seconde monture, Qui Vincit Dynamis, avel lequel elle monte à 74.100%.
Après l'Allemande, Tinne Vilhelmson-Silfvén tente d'imposer le drapeau suédois, mais doit se contenter de la cinquième place. Une performance qui reste tout de même à saluer puisqu'elle était assoiée à Paridon Magi, son deuxième cheval. La Danoise Agnete Kirk-Thinggaard, elle, était venue pour jouer l'un des premiers rôles. Avec son Jojo AZ, la Danoise vient inscrire le meilleur score, et monte le niveau d'un cran. Une montée des enchères que poursuit Adelinde Cornelissen, dont le retour au plus haut niveau avec Jerich Parzival, dix-neuf ans, s'est bien mieux déroulé que la saison dernière. Avec un score de 78.775%, le couple néerlandais établit là son meilleur score de la saison.
Mais son compatriote Hans Peter Minderhoud relance les hostilités avec Glock's Flirt. Auteur d'une reprise parfaite, le Néerlandais est gratifié d'un 80.950%, et ne bougera plus de la tête. Au grand dam de Patrik Kittel, qui espérait bien briller devant son public. Mais, sur son fidèle Watermill Scandic, le Suédois est noté à 79.100%, et vient s'intercaler à la deuxième place.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez