Karim Elzoghby cloue ses adversaires sur place à Madrid

Crédit : Sportfot

Samedi 28 novembre - 19h33 | Johanna Zilberstein

Karim Elzoghby cloue ses adversaires sur place à Madrid

Avant la Coupe du monde de demain, les cavaliers participant au CSI 5*-W de Madrid se sont affrontés en cette fin d'après-midi sur une épreuve où il fallait faire vite et bien. À ce jeu là, l'Egyptien Karim Elzoghby a été le meilleur avec sa toute bonne Amelia. Il a ainsi devancé les Allemands Daniel Deusser sur First Class van Eeckelghem et Philipp Weishaupt sur Liberty Son.

Ils étaient quarante-sept couples à prendre le départ de cette épreuve où les barres s'élevaient à 1,50m au-dessus du sol. Mais seuls quinze ont pu prendre le départ du ''winning round'' final. Ainsi, le Colombien Carlos Lopez, en selle sur Cuplandra, le Suisse Martin Fuchs, sur Coriano Carthago, et l'Allemand Marco Kutscher, sur Quadros, se sont fait mettre à la porte de la seconde manche pour seulement un point de temps dépassé. Avec Red Star d'Argent, le local Sergio Alvarez Moya a dû essuyer une faute, tout comme l'Australienne Edwina Tops-Alexander, sur Questina. Même punition pour les Tricolores Kevin Staut, avec sa fidèle Silvana*HDC, Roger-Yves Bost, associé à l'excellent Pégase du Mûrier, avec lequel il s'est imposé dans l'épreuve d'ouverture et Mathieu Billot, avec Shiva d'Amaury. L'Allemand Ludger Beerbaum se fait également piéger, associé à Chaman.
L'addition est plus salée pour la Belge Judy-Ann Melchior, en selle sur sa bonne As Cold As Ice Z, le champion olympique suisse Steve Guerdat, avec Concetto Son, ou encore l'Allemand Marcus Ehning, juché sur Gin Chin van het Lindenhof, qui écopent tous de deux fautes. Enfin, pour l'Espagnol Eduardo Alvarez Aznar et le Belge Pieter Devos, respectivement associés à Chatman et Equipharma Dax van d'Abdijhoev, la compétition s'est arrêtée avant la fin du tour puisqu'ils ont tous deux préféré abandonner avant la fin.

Pour les quinze meilleurs cavaliers de la soirée, les jeux se sont joués sur un second parcours. Après deux fautes, tout espoir de victoire s'est envolé pour l'Allemand Christian Ahlmann, pourtant deuxième à l'issue du parcours initial avec Aragon Z, et les Britanniques Yazmin Pinchen, sur Van de Vivaldi, et Scott Brash, avec Hello Annie. Pour cinq concurrents, la Britannique Laura Renwick sur Heliodor Hybris, le Mexicain Alberto Michan Halbinger sur Carusso LS La Silla, le Suédois Rolf-Göran Bengtsson sur Oak Grove's Heartfelt, l'Autrichien Max Kühner sur Cielito Lindo et le Qatari Ali ben Khalid al-Thani sur Concordija, la victoire a filé pour seulement une barre tombée.
Sept cavaliers ont donc réussi à rester avec un compteur vierge. Avec son chronomètre de 35''54, l'Ukrainien Cassio Rivetti est le moins rapide de tous, associé à Fine Fleur du Marais. Il a ainsi laissé passer le Suédois Henrik van Eckermann sur Sansibar (34''60), ainsi que les Italiens Luca Maria Moneta (34''28) et Emanuele Bianchi (34''16), en selle sur Bonheur S et Vadetta van Mettenhof. Plus rapides avec leurs chronomètres de 33''59 et 33''01, les Allemands Philipp Weishaupt et Daniel Deusser n'ont toutefois rien pu faire face à Karim Elzoghby, qui les surpasse de près de deux secondes avec son excellente Amelia. 31''86, le meilleur sans-faute de la soirée permet donc au couple de signer une nouvelle victoire au plus haut niveau, et de montrer qu'il faut compter sur eux.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez