Les cavaliers à mi-chemin pour Göteborg

Crédit : Scoopdyga

Mercredi 25 novembre - 17h16 | Marion Mauger

Les cavaliers à mi-chemin pour Göteborg

À quatre jours du Grand Prix CSI 5*-W de Madrid, sixième des onze étapes du circuit Coupe du monde, deux cavaliers, Simon Delestre et Pénélope Leprevost, sont déjà assurés de prendre part à la finale de Göteborg, en mars prochain. Alors que la moitié du circuit s’est déjà couru, GrandPrix-Replay fait le point sur le classement.

Les cavaliers le savent. Pour obtenir son ticket pour la finale de la Coupe du monde de Göteborg, il faudra faire partie des dix-huit meilleurs cavaliers du circuit à l’issue du Grand Prix CSI 5*-W de Bordeaux, dernière étape de l’édition 2015/2016 du circuit Coupe du monde. Avec respectivement quarante-neuf et quarante-quatre points, Simon Delestre, deuxième à Oslo et vainqueur à Vérone, et Pénélope Leprevost, gagnante des étapes d’Oslo et Lyon, sont d’ores et déjà assurés de partir en Suède.

Troisième avec trente-sept points, les jeux sont quasiment joués pour l’Allemand Christian Ahlmann, deuxième à Lyon et gagnant la semaine dernière à Stuttgart, qui devrait également composter son ticket tout bientôt, tout comme le Suisse Romain Duguet, vainqueur à Helsinki et troisième à Lyon, ou le Néerlandais Harrie Smolders, qui a engrangé quelques points à Oslo avant de poursuivre sur le circuit américain, marquant à Washington et Lexington. Mêmes cas de figure pour l’Américaine Audrey Coulter et le Belge Olivier Philippaerts, actuellement seizième et dix-septième avec un total de vingt points.

Les choses pourraient en revanche se compliquer pour les Belges Jos Verlooy et Nicola Philippearts. Si les deux jeunes pilotes sont plutôt en bonne posture, avec trente-sept et trente-trois points, ils ont marqué l’ensemble de leurs points sur l’une des deux ligues nord-américaines. En effet, Jos Verlooy s’est placé sixième à Lexington et quatrième à Washington et Las Vegas. Son compatriote a semble-t-il opté pour la même stratégie. Associé à H&M Forever d’Arco Ter Linden, il a ainsi pris la troisième place à Washington, la douzième à Lexington et la quatrième à Toronto. De bons résultats mais il y a un ’’mais’’… Car si les deux Belges souhaitent figurer parmi les élus pour Göteborg, il leur faudra impérativement marquer au moins un point sur l’une des étapes européennes. Sans cela, même avec un total de points dépassant quarante, ils ne seront pas autorisés à participer à la finale. Harrie Smolders, recalé pour le même motif l’an dernier, peut en témoigner !

CINQ FRANÇAIS EN EMBUSCADE

Dans la suite du classement, il faudra surveiller le Suédois Douglas Lindelöw. Avec actuellement vingt-sept points au compteur, il est pour le moment en bonne posture, mais sa suspension, effective jusqu’au 25 janvier 2016, va lui faire manquer pas moins de quatre étapes du circuit, ce qui pourrait lourdement le pénaliser en vue d’une participation à la finale. À égalité, le Normand Patrice Delaveau est également motivé pour rejoindre ses deux coéquipiers déjà en route pour la Suède, en témoignent ses bons résultats à Oslo, où il est troisième, et Stuttgart, où il a terminé cinquième.

Comptabilisant entre vingt-cinq et vingt points, les Suédois Henrik Von Eckermann et Rolf-Göran Bengtsson, tout comme les Allemands Marcus Ehning et Patrick Stülmeyer sont en bonne voie pour figurer parmi les dix-huit meilleurs finaux, à l’instar du Néerlandais Maikel van der Vleuten et de l’Autrichien Max Kühner.

Outre Simon Delestre, Pénélope Leprevost et Patrice Delaveau, d’autres Tricolores apparaissent également au classement du circuit et peuvent encore défendre leur place. Kevin Staut, cinquième à Oslo et dixième à Stuttgart aux commandes de Rêveur de Hurtebise*HDC, totalise ainsi dix-neuf points après quatre étapes courues. Julien Gonin, grâce à sa superbe quatrième place à Lyon, a totalisé treize points en une étape. Cédric Angot et Jérôme Hurel affichent quant à eux neuf points grâce à leur huitième place à Stuttgart pour le premier et à Lyon pour le deuxième. Enfin Roger-Yves Bost totalise cinq points grâce à sa treizième place de Lyon associé à Quartz de la Lande.

À lire également...

Réagissez