Lundi 23 novembre - 13h57 | Mathilde Wavrant

Alexis Deroubaix s'offre un bel anniversaire à Strazeele

Le cavalier français Alexis Deroubaix s’est imposé dans le Grand Prix du CSI 2* de Strazeele ce dimanche avec Timon d’Aure. Il devance le Néerlandais Albert Zoer et le Belge Damien Plume.

Pour sa dernière étape de la saison, le Haras des Rooses annonçait un CSI 2* de qualité, avec deux épreuves comptant pour le classement mondial et un très beau plateau de cavaliers. Parmi eux, le vice-champion d’Europe d’Aix-la-Chapelle Grégory Wathelet, le Britannique William Whitaker, ou encore le multi-médaillé international Albert Zoer. 
Soixante-quatre couples ont pris le départ de cette épreuve cotée à 1,45m. Seuls neufs d’entre eux sont parvenus à sortir indemnes de ce tour après avoir déjoué les subtilités techniques du chef de piste Eugène Mathy. Deuxième à s’élancer dans cette première manche, le Britannique Graham Gillepsie réalise le premier parcours sans faute sur son Selle Français, Rêve de Bacon. Il est immédiatement imité par le Brésilien Rodrigo Mesquita Marinho en selle sur Cleofas Van Westuur. Ouvreurs d’une bonne série, tous deux sont rapidement rejoints par le Belge Rik Hemeryck associé à Fame Van de Plataan puis par le Nordiste d’origine Alexis Deroubaix, sur Timon d’Aure. Le parcours confirme toutefois pleinement son lot de difficultés comme le délicat triple positionné à la toute fin. Il faudra donc attendre le quarante-septième couple de l’épreuve pour renouer avec le sans-faute. Ajoutons le Néerlandais Albert Zoer, les Belges Sam Polleunis, Luc Willaumez, Damien Plume ainsi que l’Irlandais Richard Howley.
Premier à partir dans cette finale à neuf, le Britannique Graham Gillepsie semblait en bonne voie pour succéder à Joe Clee, vainqueur du Grand Prix fin octobre, mais il ne peut éviter huit points de pénalité. Le Belge Rik Hemeryck affiche sa bonne forme avec Fame Van de Plataan en étant le premier double sans-faute avec un temps de référence de 41’’65.

La belle journée d’Alexis Deroubaix

Unique représentant Tricolore, Alexis Deroubaix expérimentait ce niveau d’épreuve avec l’ancien champion des six ans et dernier protégé de la famille Chenu, Timon d’Aure, un fils de Mylord Carthago, en réalisant également un tour sans toucher la moindre barre en 39’’66. Albert Zoer avec Gigolo va tenter de détrôner le Français, de même que Damien Plume avec Rio de Vains mais le chronomètre va manquer de quelques petits centièmes. La victoire est donc française. Un moment privilégié pour Alexis Deroubaix qui fêtait également son anniversaire hier. ’’Je suis très content de gagner ici. C’est un très beau cadeau. J’avais à cœur de gagner dans ma région natale. Timon d’Aure est un prometteur huit ans que je ne monte que depuis deux mois. Il est très respectueux, il est très doué et comprend très vite les choses. L’objectif est de tendre vers le haut niveau.’’
Concernant les autres résultats français : Simon Lorrain est dixième avec Quavaroti Val Fleuri aux portes du barrage avec un point de temps dépassé. Alexis Borrin, sur Tip Top de la Ronelle, est seizième, devant Nicolas Delmotte, dix-septième avec Cupido. Tanguy Dobremez est dix- huitième avec Psyche de Virton. Ils écopent chacun de quatre points en première manche.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez