Cameron Hanley et Antello Z au sommet à Stuttgart

Au terme d'un barrage à onze Cameron Hanley et Antello Z ont été sacrés ce soir au CSI 5*-W de Stuttgart.
Crédit : Crédit Scoopdyga

Dimanche 22 novembre - 02h34 | Marie de Pellegars-Malhortie

Cameron Hanley et Antello Z au sommet à Stuttgart

Alors que demain se tiendra en début d’après-midi le Grand Prix Coupe du monde de Stuttgart, ce soir les cavaliers ont participé à une répétition générale avec une épreuve jugée au barrage cotée à 1,50m. Au terme d’un barrage à onze, l’Irlandais Cameron Hanley a laissé ses concurrents sur le banc de touche en signant le meilleur chronomètre aux commandes d’Antello Z.   

Quarante-et-un couples ont pris le départ de l’épreuve phare de la journée du CSI 5*-W de Stuttgart. Parmi eux, seuls onze ont tiré leur épingle du jeu conservant ainsi toutes leurs chances de victoires. Le chronomètre a été un ennemi de taille pour les concurrents puisqu’il en a sanctionné neuf mais surtout évincé Audrey Coulter, associée à Alex, du barrage. L’Américaine a ainsi terminé douzième.
 
Au jeu de la vitesse l’Irlandais Cameron Hanley a été le meilleur aux rênes de son précieux Antello Z. Cette victoire ne fait que confirmer l’incroyable entente des deux athlètes séparés un temps au début de l’année lorsque le fils d’Animo II Z a été présenté sous la selle de Pius Schwizer. Pour quatre-vingt centièmes Daniel Deusser a dû s’avouer vaincu en son pays. Le cavalier des écuries Stephex avait misé sur le bien nommé First Class van Eeckeighem et a devancé de seulement quelques centièmes son compatriote Christian Ahlmann aidé de Cornado II qui n’avait pas couru à ce niveau depuis le CSI 5* d’Estoril en juillet où il terminait quatrième du Grand Prix. 
 

Deux Bleus sur trois qualifiés

Trois Tricolores étaient en lice dans cette épreuve. Patrice Delaveau pouvait alors compter sur l'inexpérimentée mais néanmoins talentueuse Leontine Ledimar Z*HDC. La fille de Lodefever II, âgée seulement de huit ans, n’a pas déçu et a prouvé qu’elle serait une  recrue de choix pour l’avenir du Normand en signant deux parcours parfaits synonymes d’une belle troisième place ex-aequo avec Christian Ahlmann. Kevin Staut a lui aussi réussi à mener sa pétillante Ayade de Septon*HDC au parcours parfait en première manche. Contraint d’abandonner lors du barrage le duo a néanmoins terminé onzième. Pénélope Leprevost s’est quant à elle vu privée de barrage après avoir écopé de quatre points avec Nice Stephanie. Les complices ont pris la seizième place finale.
La compétition aura moins souris à Cédric Angot qui n’a pu éviter deux fautes de son Saxo de la Cour sur le parcours initial les reléguant à la trente-et-unième place.
 
Les résultats ici.
 

À lire également...

Réagissez