La Coupe du monde passe à l’heure allemande

Fabienne Lütkemeier et D'Agostino FRH pourront-ils rééditer leur victoire cette année ?
Crédit : Scoopdyga

Mardi 17 novembre - 12h49 | Johanna Zilberstein

La Coupe du monde passe à l’heure allemande

Après Odense et Lyon, la Coupe du monde de dressage s’arrête ce week-end à Stuttgart, pour l’un des rendez-vous les plus courus de l’année. Les meilleurs pilotes allemands seront présents pour le CDI-W mais aussi le CDI 4*, tout comme deux Tricolores, invités suite à leurs belles performances estivales, à Aix-la-Chapelle.

LES ENJEUX
Après les deux premières étapes, le circuit Coupe du monde se poursuit. Les pilotes, toujours en quête de points, pourront profiter de l’absence de Patrik Kittel, leader du circuit avec trente-sept points au compteur, pour le faire vasciller. La Suissesse Marcela Krinke-Susmelj, notamment, pourrait bien prendre les commandes en cas de très bonne performance. Il faudra également garder à l’œil l’Ukrainienne Inna Logutenkova, troisième.
Dans le CDI 4*, les enjeux seront tout autre. Outre la victoire, il s’agira pour les pilotes de mesurer leur couple à certains des meilleurs du monde.
 
À NE PAS MANQUER
Cette année encore, le CDI-W de Stuttgart peut se targuer d’un beau plateau. Le Belge Jeroen Devroe sera ainsi présent avec Eres DL. L’Espagnole Beatriz Ferrer-Salat, gagnante du CDI-W de Lyon, sera également en piste avec le même Delgado et devra être surveillée de près, elle qui s’est déjà montrée à la hauteur face aux meilleurs dresseurs européens. Après plusieurs de mois de convalescence dus à une sévère chute de cheval puis quelques semaines d’arrêt pour le cheval, blessé lors des championnats d’Italie, le couple Valentina Truppa/Fixdesign Eremo del Castegno sera de la partie, prêt à en découdre. Le Néerlandais Diederik van Silfhout représentera également une belle chance de bonne performance avec Arlando. Du côté du pays hôte, il faudra notamment surveiller Fabienne Lütkemeier, en selle sur D’Agostino FRH, le jeune Sönke Rothenberger, brillant lors du CDI 5* d’Aix-la-Chapelle avec Favourit, Jessica von Bredw-Werndl, associée à Unee BB, et Isabell Werth, qui montera son bon Don Johnson.
Dans le CDI 4*, les mêmes pilotes présenteront leur deuxième monture. Il faudra ainsi garder à l’œil Radjah, le second cheval de Beatriz Ferrer-Salat, Bozanjo, celui de Diederik van Silfhout ou encore Zaire, auteur de bonnes performances à ce niveau avec Jessica von Bredow-Werndl. À surveiller également l’Allemande Dorothée Schneider, déjà performante à ce niveau sur les différents CDI allemands avec Showtime.
 
LES BLEUS
Deux Tricolores ont été invités à participer non pas au CDI-W mais au CDI 4*. Les deux meilleurs Français des derniers championnats d’Europe, Pierre Volla et Karen Tebar viendront ainsi défendre le drapeau tricolore, respectivement associés à Badinda Altena et Don Luis.
 
DANS LE RÉTRO

L’an passé, Fabienne Lütkmeier et D’Agostino FRH avaient remporté le CDI-W avec 80.600% dans la Reprise Libre en Musique. Ils avaient devancé Jessica von Bredow-Werndl et Unee BB (80.375%) et Isabell Werth et Don Johnson (79.500%).
Du côté du CDI 4*, Isabell Werth l’avait cette fois emporté avec Bella Rose (81.941%), devant Kristina Sprehe sur Desperados FRH (76.608%) et Jenny Lang sur Loverboy 26 (74.216%).
 
LE GUIDE
Pour le CDI-W, le Grand Prix aura lieu vendredi à 10h15 et la Reprise Libre en Musique samedi à 15h30.
Pour le CDI 4*, le Grand Prix aura lieu samedi à 8h et le Grand Prix Spécial dimanche à 10h30.
 
Les engagés ici
Le programme ici
Les résultats live ici

À lire également...

Réagissez