Claire Gosselin et Karamel de Lauture renouent avec la victoire

Crédit : Scoopdyga (archives)

Samedi 14 novembre - 20h31 | Camille Judet-Chéret

Claire Gosselin et Karamel de Lauture renouent avec la victoire

Pour la deuxième fois sur le circuit cette année, Claire Gosselin et Karamel de Lauture se sont offert une victoire sur une étape du Grand National. À St-Lô cet après-midi, ils ont ainsi été les meilleurs, devançant Marine Subileau sur Talitie et Nicole Favereau sur Gisengue.

Malgré l’annulation de toutes les rencontres sportives en Île-de-France suite aux tragiques événements parisiens de vendredi soir, la communauté équestre s'est réunie ce week-end à Saint Lô pour la dernière étape du Grand National de dressage. Ce matin, Bernard Daney, speaker de l’événement organisé par Normandie Dressage, a introduit la compétition avec un mot de solidarité puis la diffusion de la chanson Imagine de John Lennon. Après une minute de silence en hommage aux victimes, vingt couples se sont élancés dans le Grand Prix présidé par le juge suédois Magnus Ringmark. ''Ce matin au réveil nous avons appris la nouvelle via Facebook'', confie Nicole Favereau, bouleversée. ''C’était évidemment très difficile de se concentrer sur la compétition dans de telles circonstances. Nous avions presque honte de prendre du plaisir à monter à cheval dans un moment où nous aurions aimé être présents pour nos compatriotes. J’aidais ma fille Marine dans sa détente durant la minute de silence. J’ai dû lui demander de passer au pas, j’étais trop submergée d’émotion pour continuer.'' Bien que sous le choc, les cavaliers se sont mobilisés afin de poursuivre la compétition.

L’équipe Côté Paddock-François Tanguy a remporté cette sixième et dernière rencontre grâce à la victoire avec 68.820% de Claire Gosselin, associée à son fidèle Karamel de Lauture. Habitué des podiums du Grand National, vainqueur au Mans, deuxième à Jardy et troisième à Vierzon, l’étalon Selle Français de dix sept ans par Gribaldi a devancé de peu sa demi soeur Talitie, deuxième avec 68.240%. Revenue à la compétition à l’âge de quinze ans après plus d’un an d’absence, c’est sous la selle de Marine Subileau que s'est produite l’ancienne jument de son père, Pierre Subileau. Déjà troisième de l’étape d’Auvers, le nouveau couple renoue avec les résultats obtenus par Talitie sur des épreuves similaires avec son ancien cavalier. La dernière marche du podium reste dans la famille puisque c’est Nicole Favereau qui complète le trio gagnant avec près de deux pour cent de retard.

Nouvelles arrivantes dans le groupe JO/JEM, Nicole et Ginsengue signent un Grand Prix à 66.440% talonnées de près par Hélène Legallais, Marie-Emilie Bretenoux et Sarah Casanova, toutes notées à 66 et quelques pour cent. ''La compétition était rude'', admet Nicole. ''Les équipes étaient motivées pour cette dernière étape mais cette piste est difficile. Beaucoup de chevaux étaient contractés. Heureusement, Ginsengue et Talitie ont eu l’opportunité de découvrir le terrain hier dans l’Intermédiaire II ce qui a certainement joué en notre faveur dans le Grand Prix. La reprise de Marine était splendide, elle a d’ailleurs remporté le prix des jeunes. Pour ma part, une faute de compte dans le zig-zag a été fatale. Marine passait en deuxième de l’épreuve et je me suis peu être un peu reposée sur son résultat qui renforçait notre place dans le Grand National.'' Marc Boblet et l’olympique Whitni Star sont septièmes avec 65.580% alors que Stéphanie Brieussel et Amorak sont neuvièmes avec 65.160%.

Les résultats du Grand National 2015 seront annoncés demain à l’issue du Grand Prix Spécial qui pourra apporter aux équipes un point supplémentaire. L’écurie Sellerie Kineton-Decovert Equestre, jusqu’ici en tête, pourrait être détrônée en faveur de l’écurie Antarès Distribution à moins que la victoire de l’écurie Côté Paddock-François Tanguy dans le Grand Prix ne chamboule le classement. 

À lire également...

Réagissez