Deux hommes et une femme pour un magot à Doha

Crédit : Stefano Grasso/GCT

Vendredi 13 novembre - 12h24 | Johanna Zilberstein

Deux hommes et une femme pour un magot à Doha

La finale de la dixième édition du Global Champions Tour promet un suspense à son paroxysme. Trois cavaliers, Scott Brash, Luciana Diniz et Rolf-Göran Bengtsson, peuvent encore arracher le titre de Champion des Champions à l’issue du Grand Prix CSI 5* de Doha, qui se courra demain après-midi.

Scott Brash, actuellement en tête du classement général, pourrait bien marquer l’histoire en devenant le premier cavalier à remporter le circuit trois fois consécutives. À deux points du numéro un mondial, la Portugaise Luciana Diniz pourrait quant à elle remporter pour la première fois ce circuit auquel elle est si fidèle. Quant au Suédois Rolf-Göran Bengtsson, qui est déjà monté par deux fois sur le podium, il est également en bonne place pour accrocher le trophée.
 
Rappelons que seuls les huit meilleurs résultats établis sur le circuit comptent dans le classement final. En plus des 450.000 euros de dotation offerts dans le Grand Prix, les dix-huit meilleurs cavaliers au classement général se partageront le coquet bonus d’un million d’euros.
 
Pour que Scott Brash remporte le GCT 2015 :
Rolf-Göran Bengtsson ne doit pas gagner le Grand Prix
Scott doit terminer dans les six premiers et doit être mieux classé que Luciana Diniz.
 
Pour que Luciana Diniz remporte le GCT 2015 :
Rolf-Göran Bengtsson ne doit pas gagner le Grand Prix 
Luciana doit terminer dans les cinq premiers et doit être mieux classée que Scott Brash.
 
Pour que Rolf-Göran Bengtsson remporte le GCT 2015 :
Rolf-Göran doit gagner le Grand Prix
Scott Brash et Luciana Diniz ne doivent pas être mieux que quatrièmes.
 
Si Scott Brash et Luciana Diniz venaient à se classer cinquièmes ou mieux, le meilleur classement décidera alors du vainqueur du circuit. Si Rolf-Göran Bengtsson remporte le Grand Prix de Doha, Scott et Luciana doivent impérativement être au minimum quatrièmes s’ils veulent remporter le titre.
 
La suite du classement peut quant à elle tout à fait bouger. Simon Delestre, quatrième, et Christian Ahlmann, cinquième, ne peuvent plus espérer de meilleur classement mais Christian Ahlmann peut encore être détrôné. Pour ce qui est des cinq cavaliers suivants, le Qatari Ali Ben Khalid al-Thani, le Britannique John Whitaker, la Tricolore Pénélope Leprevost, le Suisse Pius Schwizer et l’Américaine Lauren Hough, ne sont séparés que par quelques points et peuvent encore remonter dans le classement.

À lire également...

Réagissez