Simon Delestre triomphe à Vérone

Simon Delestre et Ryan des Hayettes
Crédit : Stefano Secchi/FEI

Dimanche 08 novembre - 15h45 | Marc Verrier

Simon Delestre triomphe à Vérone

A l'issue d'un barrage de folie, Simon Delestre et Hermès Ryan des Hayettes remportent le Grand Prix Coupe du monde de Vérone et prennent la tête du circuit.

Le parcours proposé par Uliano Vezzani n'a pas offert un premier tour très palpitant, avec quinze couples sans-faute et un temps imparti de soixante-dix-neuf secondes, très facile à réaliser, qui n'a eu aucune influence sur le déroulement de l'épreuve.

Si Simon Delestre et Hermès Ryan des Hayettes, rebaptisé Hermes Ryan, font partie des quinze barragistes, il n'en est pas de même pour les trois autres couples français, qui sortent de piste avec huit points, en ayant tous trois fait la même première faute sur l'entrée du triple. 

Jérôme Hurel/Quartz Rouge et Bosty/Quartz de la Lande ajouteront une barre sur l'avant-dernier obstacle, tandis que Pénélope Leprévost et Vagabond de la Pomme feront tomber l'entrée du double numéro neuf.

Ouvreuse du barrage, la Suissesse Janika Sprünger perd toute chance d'entrée quand Aris CMS fait tomber le premier obstacle du barrage. Il ajoutera deux barres de plus à son score final. 
Deux fautes pour Andreas Schou/Allstar et Julia-Anna Kontio/Fardon, une seule pour Eduardo Alvarez Aznar/Rokfeller de Pleville et Jose-Maria Larocca/Cornet du Lys, alors que Max Kühner prenait le parti de ne pas s'occuper du chronomètre pour réaliser le sans-faute avec Chardonnay, seulement âgé de huit ans.

 

Ryan ventre à terre


Les choses sérieuses pouvaient commencer avec l'arrivée des ténors de la discipline. Les sans-faute allaient se succéder pour voir tout d'abord Rolf-Göran Bengtsson et Unita Ask abaisser de près de neuf secondes le chrono de Kühner. Michael Van der Vleuten et VDL Groep Verdi TN NOP prenaient à leur tour le commandement de l'épreuve avec trois-quart de seconde de moins que le Suédois.

Ludger Beerbaum serrait les virages et lançait Chaman à fond sur le dernier obstacle pour s'emparer de la tête avec quatre dixièmes de moins. Le numéro un mondial, Scott Brash, optait pour la même stratégie avec Hello M'Lady, pour exactement le même résultat au centième de seconde près, partageant le leadership provisoire avec l'Allemand.

Sachant que Chaccorina, neuf ans, ne pouvait pas aller chercher les leaders, Marco Kutscher optait pour une relative prudence qui lui vaudra la huitième place, alors que Gerco Schröder ira un peu plus vite avec Glock's Cognac Champblanc pour la septième place. 

Simon Delestre ne se posait pas de question et était bien décidé à aller chercher la victoire avec Hermes Ryan, qui répondait parfaitement aux sollicitations du Lorrain, reléguant Beerbaum et Brash à plus d'une seconde. Le Suédois Henrick Von Eckermann jouera également son va-tout avec Cantinero et fera trembler Delestre, mais échouera à à peine plus d'un quart de seconde. 

Dès les premiers sauts de Ben Maher et Sarena, derniers à prendre le départ, on sentait bien quele Britannique jouait placé. Après une faute en milieu de parcours, la victoire était définitivement acquise pour Simon, qui, avec quarante-neuf points, valide du même coup son billet pour la finale de Göteborg et prend la tête du classement Coupe du monde.

Simon Delestre, déjà deuxième de la grosse épreuve de vendredi avec Ryan, conclut un magnifique week-end italien pour les Tricolores, qui auront fait résonner trois fois la Marseillaise ce week-end.


Résultats complets, CLIQUER ICI

À lire également...

Réagissez

  • ca77 - le 09/11

    Magistral le couple!!! RYAN DES HAYETTES est fabuleux!!! dommage d'avoir soustrait le nom de l'élevage DES HAYETTES, n'oublions pas les excellentes origines de ce champion.... ca77

  • arabebarbe - le 08/11

    Magnifiques Simon et Ryan ! Tous ces succès avec différents chevaux sont amplement mérités.