Equita'Lyon 2015, ’’un très bon cru’’

Crédit : Scoopdyga

Mardi 03 novembre - 12h04 | Johanna Zilberstein (avec communiqué)

Equita'Lyon 2015, ’’un très bon cru’’

L'édition 2015 d'Equita'Lyon s'est refermée dimanche soir après un Grand Prix Coupe du monde époustouflant, brillament remporté par Pénélope Leprevost et Flora de Mariposa. Cerise sur le gâteau pour l'événement lyonnais devenu incontournable, dont les tribunes et les allées étaient combles pendant cinq jours.

Sylvie Robert, présidente d’Équita Concours, est ravie du dénouement de cette nouvelle édition d’Équita Lyon. ’’Trois Français sur les sept barragistes du Grand Prix, c’est juste formidable. Nous avons aussi deux cavaliers avec un point de temps dépassé. Cela signifie que le parcours était excessivement bien construit. Je suis très heureuse du travail effectué par le chef de piste Frank Rothenberger. Je tiens aussi à remercier tous les propriétaires qui entourent les cavaliers. C'est aussi grâce à eux que le sportifs peuvent offrir un spectacle comme celui qu'ils ont offert aux spectateurs lyonnais aujourd'hui.’’
 
Ravie de ce Grand Prix Coupe du monde mais également de l’événement qui, cette année encore, a été à la hauteur pour accueillir la Coupe du monde d’obstacles et de dressage. ’’Nous sommes très heureux. Quoi de mieux qu’une victoire française en saut d’obstacles avec Pénélope Leprevost, de très belles performances de Pierre Volla en dressage et des tribunes combles avec un public enthousiaste ? C’est l’aboutissement de tout organisateur. Nous travaillons toute l’année pour qu’Equita Lyon soit le plus abouti possible. Je crois que nous avons vécu un très bon cru.’’

Rendez-vous incontournable

Outre le sport, Equita'Lyon est devenu le rendez-vous à ne pas manquer pour tous les acteurs de la filière cheval. Ainsi, ce sont pas moins de 700 exposants et éleveurs qui se sont rassemblés dans les quelques 130.000 m² du salon. Une occasion en or pour les professionnels pour se faire connaitre et faire des affaires. "C'était un très beau salon, il y avait beaucoup de visiteurs", se réjouit Carlos Biclet, directeur de la sellerie Cheval Shop. "Le programme très dense avec à la fois des choses gratuites et payantes permet d'attirer beaucoup de monde. Toutes les conditions étaient réunies pour que les spectateurs soient bien et cela s'est ressenti sur le commerce."

À lire également...

Réagissez