Mardi 27 octobre - 09h20

Au sommaire de Grand Prix Magazine de novembre

Dans le numéro de novembre de Grand Prix Magazine, retrouvez en couverture Meredith Michaels-Beerbaum. Quasiment à pied début 2014, l’Allemande est revenue au plus haut niveau illico presto grâce au soutien d’un riche Américain qui lui a permis d’acheter Fibonacci et de bâtir une petite armée de cracks en devenir. Le dossier du mois, lui, passe au crible la saison des différentes équipes de France. Grand Prix Magazine est également parti à la rencontre de deux cavaliers, Nicole Favereau et Axelle Borel, ainsi que d’un cheval, Cadeau du Roi. Enfin, l’étalon du mois est, en novembre, le chicissime Jaguar Mail.

’’Je ferai tout mon possible pour redevenir numéro un’’, Meredith Michaels-Beerbaum
Après la vente retentissante de Bella Donna 66 au Qatar, début 2014, Meredith Michaels-Beerbaum semblait un peu en bout de course, à des années-lumière de la place de numéro un mondial qu’elle avait occupée durant vingt-quatre mois, entre 2004 et 2009. C’était sans compter sur la faculté de rebond de cette grande championne allemande, originaire de Californie. Quelques mois plus tard, grâce au soutien retrouvé de Jim Clark, l’ancien propriétaire de Shutterfly et Checkmate, elle est réapparue avec un puissant gris nommé Fibonacci 17, bientôt suivi de jeunes montures presque aussi prometteuses. Au terme d’une saison extérieure 2015 presque sans accroc, la petite blonde à l’impeccable brushing a retrouvé son sourire des grands jours, réussissant de très bons championnats d’Europe dans son jardin d’Aix-la-Chapelle, et une finale très convaincante de Coupe des nations. Si l’on ne doit pas trop compter sur elle pour la saison indoor, l’année 2016 pourrait bien marquer son retour au tout premier plan. Installée dans la cuisine de sa chaumière de Thedinghausen, le village de Basse-Saxe où elle vit et travaille aux côtés de Markus Beerbaum, la jeune maman de quarante-cinq ans a répondu sans fard à toutes les questions de Grand Prix Magazine.
 
Cadeau du Roi, un présent de la Providence
Septième du prestigieux CCI 4* de Burghley, à la fin de l’été sous la selle de Cédric Lyard, avec qui il avait aussi pris part aux Jeux équestres mondiaux de Normandie, Cadeau du Roi, Pur-Sang issu des meilleures lignées d’obstacle, n’était pourtant pas destiné à une carrière dans le concours complet. Portrait d’un champion aussi attachant que performant.
 
Nicole Favereau suit sa cure de Gisengue
Dernières arrivées au sein du groupe JO/JEM, Gisengue et Nicole Favereau constituent l’une des révélations de l’année 2015. Après un titre national dans le Critérium Espoir Grand Tour et plusieurs victoires internationales en Medium Tour, le couple a déroulé ses premiers Grand Prix et Grand Prix Spécial lors du CDI 3* NAF organisé parallèlement à la Grande Semaine, mi-septembre à Saumur. Rencontre avec une dresseuse aquitaine qui gagne à être connue.
 
Radiographie tricolore d’une saison de transition
Après une année 2014 en tout point hors du commun, en raison de l’accueil dans l’Hexagone des quatre finales de Coupe du monde et surtout des JEM, et avant une année olympique où leurs exploits et contre-performances compteront double, les équipes de France achèvent une année de transition. Évoluant avec plus ou moins de pression en fonction des enjeux de qualification et des objectifs qu’elles s’étaient fixés, elles ont souvent intégré de nouveaux hommes et de nouveaux chevaux pour préparer l’avenir.
 
Jaguar, made in Mail
Après une belle carrière internationale en saut d’obstacles, sous les selles de Patrice Delaveau, Peter Eriksson, Margaux Rocuet et Ronan Lerat, Jaguar Mail se consacre désormais à ses fonctions de reproducteur. Ses premiers produits se font déjà remarquer au plus haut niveau, notamment en concours complet.
 
Et comme chaque mois, vous pourrez également retrouver vos rubriques ‘technique dressage’, qui vous donne les clés d'un appuyer réussi, ‘vétérinaire’, qui radiographie l'imagerie, ainsi que les pages Jeunes Chevaux ou encore l’actualité des régions.
 
Le numéro de novembre de Grand Prix Magazine est disponible en kiosques.
 
Abonnez-vous à Grand Prix Magazine ici
Ou achetez le numéro de novembre ici

À lire également...

Réagissez