Astier Nicolas entre dans l’histoire des CCI4* à Pau

Astier Nicolas signe la meilleure performance de sa jeune carrière avec Piaf de B'Neville
Crédit : Pauline Chevalier

Dimanche 25 octobre - 22h44 | Pauline Chevalier

Astier Nicolas entre dans l’histoire des CCI4* à Pau

  Avant lui, seul Nicolas Touzaint avait réussi à remporter un CCI4*. Aujourd’hui devant son public ou presque, Astier a réalisé son rêve de gosse et met en avant un complet français en grande forme devant Michael Jung et Tim Price, deux grands champions. Le spectacle fut vraiment magique et la marseillaise clôture une saison très prometteuse.    

Michael Jung enfin accessible

Michael Jung enfin accessible - Astier Nicolas entre dans l’histoire des CCI4* à Pau

Tim Price et Wesko encore au classement d'un CCI4*
Crédit : Pauline Chevalier

La visite vétérinaire avait déjà apporté son lot de surprises avec notamment la sortie de Halunke qui tenait la tête jusque-là."Halunke n’était pas bien du tout ce matin. Confiait le champion allemand, déçu et inquiet. Nous ne savons pas pour le moment quelle est l’étendu et la gravité de la situation. Nous allons rentrer pour un check up complet en espérant que cela ne soit rien de grave." Michael Jung comptait donc seulement sur Fisherrocanna pour inscrire son nom au palmarès des Étoiles de Pau. Mais cette dernière épreuve de saut d'obstacles ne fut pas de tout repos pour les couples. Les désillusions ont été assez nombreuses à commencer par Michael Jung qui a semblé enfin vaciller un peu de son podium. L’immense champion ne peut empêcher une barre de tomber en cherchant à avancer avec une Roccanna attentive mais un peu moins haute que certaines fois. Ce petit quatre points le prive de la victoire. La même sanction prive Emily King du podium avec un Brookleigh pourtant très démonstratif. Énorme désillusion aussi pour Paul Tapner ou encore Tim Lips qui étaient bien placés dans le classement. Mais dans les courses au classement, le malheur des uns fait toujours le bonheur des autres. Ainsi Tim Price est encore dans le coup et monte même sur le podium avec son fidèle, talentueux et très constant Wesko. Un nouveau classement pour le cavalier néo-zélandais qui a savouré doublement la qualification de son équipe de rugby pour la finale de la Coupe du Monde. 
 

Sang-froid et sans faute du clan français

Sang-froid et sans faute du clan français - Astier Nicolas entre dans l’histoire des CCI4* à Pau

Karim Laghouag sans-faute et cinquième avec Entebbe de Hus
Crédit : Pauline Chevalier

Du côté français ce fut émotions sur émotions. Karim Laghouag a donné le ton en réalisant un premier parcours sans faute avec l’anglo-arabe d’Agnès Célérier, Punch de l’Esques. L’ouvreur de l’équipe de France de Malmö démontre sa tenue sur un format très long et valide sa qualification pour les prochains Jeux olympiques. Quelques chevaux plus tard, c’est Hélène Vattier qui confirme tout le bien que pense Thierry Touzaint de Quito de Balière. Le travail de la cavalière d’Eure et Loire paye et le sans-faute permet aussi de dire au reste du monde, que les Français tiennent la pression chez eux car autour d’eux, c’est la pluie de barres. Si Caroline Chadelat et Kadessia ne peuvent pas suivre la même tendance, Camille Lejeune sort de piste avec une seule barre et un très grand sourire de satisfaction. Derrière lui, son ancien formateur, Karim Laghouag accomplit un exploit. Il monte à la perfection Entebbe de Hus, son étalon appartenant à Agnès Célérier (encore) et à Michel Duros. Le talent du cavalier de Nogent-le-Rotrou permet à la France de continuer à vivre des émotions d’une grande intensité avec un nouveau sans-faute. Avant le passage d’Astier, Karim place ses deux chevaux dans le top dix de ce beau CCI4*. Dernier couple français à fouler la piste paloise pour l’édition 2015, Astier Nicolas entre très concentré avec Piaf de B’Neville. Juste avant lui, Tim Price vient de réaliser un parcours parfait et il n’a donc droit à rien s’il veut conserver le podium. Piaf et Astier font une démonstration de leur talent et boucle un des sept sans-faute. Le clan français exulte car déjà c’est une démonstration de la qualité des nouveaux couples et chevaux français, la nouvelle confirmation du retour au plus haut niveau. La barre d'Emily King fait grimper le couple français d’une marche mais quand Michael Jung fait lui aussi une erreur, ce qui semblait presque impossible, l’émotion et les larmes de joie coulent sur les visages du staff, des cavaliers, des propriétaires. Seuls Nicolas Touzaint avait jusque-là réussi à remporter un CCI4* avec Hildago de l’Ile. "C’est un rêve qui se réalise. Je suis encore jeune mais j’ai toujours voulu remporter un CCI4* et le faire ici a une saveur tellement particulière. J’ai du mal à traduire mon émotion. Cette victoire est d’autant plus particulière qu’elle se fait avec Piaf qui est le premier cheval que l’on m’a confié dans ma carrière professionnelle de cavalier. Merci à Michel de Chateauvieux qui m’a fait confiance et a mis en place ce projet de syndicat de Ben&Partners."
 
 

En route pour Rio 2016

En route pour Rio 2016 - Astier Nicolas entre dans l’histoire des CCI4* à Pau

Hélène Vattier et Quito de Balière qualifiés pour Rio 2016
Crédit : Pauline Chevalier

Thierry Touzaint qui a sincèrement et logiquement retrouvé le sourire depuis la performance de Blair Castle était tout ému lui aussi de cette victoire. "Cette victoire clôture une saison qui signe notre retour au plus haut niveau. Notre travail mis en place ces dernières années paye enfin et cela est très encourageant pour nous et surtout à quelques mois des JO désormais !" Si Pau était initialement prévu pour l’obtention de points précieux dans le classement mondial, cette épreuve aura aussi permis de sortir du soucis de la qualification olympique un certain nombre de chevaux. C’est ainsi le cas pour Punch de l’Esques, Quito de Balière ou encore Kadessia. La France augmente donc son réservoir de couples pouvant prétendre à un voyage brésilien et c’est de très bonne augure pour la suite.
 
Tous les résultats 
 

À lire également...

Réagissez