Yuri Mansur Guerios royal à Saint-Lô

Yuri Mansur Guerios de loin le plus rapide à Saint-Lô
Crédit : D.DESHAYES

Dimanche 25 octobre - 00h16 | Marion Mauger

Yuri Mansur Guerios royal à Saint-Lô

Yuri Mansur Guerios s'est imposé de façon magistrale ce soir dans l'épreuve de vitesse à 1,45m du CSI3* de Saint-Lô. En selle sur Cornet's Dream, le Brésilien a de loin été le plus rapide devançant des cavaliers très attendus du public tels que Roger-Yves Bost, Michael Withaker, Aymeric de Ponnat ou encore Guy Williams.

Les cavaliers se sont affrontés ce soir, sous l’œil attentif de Philippe Guerdat lors de la vitesse du CSI3*. Le sélectionneur n'en a pas perdu une miette et pour cause, de nombreux couples engagés ce soir seront également présents lors du CSI 5*-W de Lyon la semaine prochaine. Les pilotes devaient donc faire bonne impression puisque le chef des Tricolores ne fixera son choix que lundi quant aux cavaliers qui pourront s'élancer sur les épreuves qualificatives du Grand Prix de Lyon. Une bonne surprise est encore possible donc pour certains pilotes encore en ballotage dans l'esprit du sélectionneur.


Ce soir cependant, les Tricolores n'ont rien pu faire face à la tornade Yuri Mansur Guerios. En selle sur Cornet's Dream, le Brésilien a signé un chronomètre extrêmement rapide de 60'26. Le couple a pris tous les risques pour s'imposer dans cette épreuve. Malgré quelques tremblements, toutes les barres sont restées sur leurs taquets. La complicité visible de la paire n'a laissé aucune chance à ses adversaires. En effet, avec prés de deux secondes et demi de retard, Geoffroy de Coligny a pris la deuxième place aux commandes de Raimondo du Plessis. Le couple a tout de même réalisé une superbe performance pleine de maîtrise et de subtilité. En 63'02, Jérome Hurel s'est installé à la troisième place. Avec un rythme soutenu tout au long du parcours et des courbes très serrées, le cavalier d'Urano a su une nouvelle fois ravir le public de Saint-Lô.



UN PARCOURS TRÈS DÉLICAT



Le parcours dessiné par Jean-Paul Lepetit a fait son lot de malchanceux ce soir. Sur soixante-quatre couples engagés, seulement dix ont réussi à trouver la clef du parcours. Pour les autres, dont certains étaient très attendus du public les scores ne sont pas restés vierges. Ce fut le cas, entre autres, de Michael Whitaker, venu pour la première fois à Saint-Lô. Très applaudi du public ravi de pouvoir accueillir ce grand champion, le Britannique a conclu son parcours en huit points. Il en fut de même pour Aymeric de Ponnat qui a mis trois barres à terre associé à Callisto. Ou encore, Gilbert Doerr avec Regent de Montsec qui en ont terminé avec seize points.


Huit refus sont également à relever dans cette épreuve. Certaines montures ne semblaient pas encore avoir pris leurs marques en indoor. Ce fut le cas entre autres de Julien Anquetin aux commandes de son fidèle Quanan Rouge, ainsi qu'Alexis Gautier aux rênes de Siroco de Coquerie, Timothée Anciaume et Padock du Plessis, tout comme la célèbre Alexandra Lederman et Requiem de Talma, ou encore, Julien Épaillard qui était parti à vive allure sur cette épreuve avec Pigmalion du Rozel. Le Normand habitué de ce CSI a préféré abandonner pour préserver sa monture. Il sera également absent du Grand Prix de demain.


Il faut souligner tout de même la belle performance de Margaux Rocuet et Talika des Isles qui ont signé un très beau parcours malgré une barre à terre, tout comme le Brésilien Pedro Veniss aux commandes de Anaya Sainte Hermelle. Laurent Goffinet associé à son magnifique Quantar des Étisses, a réalisé une première moitié de parcours irréprochable, mais une première barre sur le numéro sept a brisé la belle harmonie du couple qui a terminé avec un score de douze points.


Le Grand Prix se tiendra demain à 15h.

Les résultats

À lire également...

Réagissez