Imperial Michael Jung au CCI4* de Pau

Halunke et Michael Jung conservent la tête du classement provisoire du CCI4* de Pau
Crédit : Pauline Chevalier

Samedi 24 octobre - 20h01 | Pauline Chevalier

Imperial Michael Jung au CCI4* de Pau

La très bonne préparation du terrain l’a rendu très rapide et les parcours ont été de belle qualité avec quand même quelques maxis. Michael Jung domine une fois encore avec ses deux chevaux de manière presque insolente. Les français ne sont pas en reste avec deux parcours superbes de Karim Laghouag et un podium accessible pour Astier Nicolas entre autres.   

Qui peut arrêter Michael Jung ?

Qui peut arrêter Michael Jung ? - Imperial Michael Jung au CCI4* de Pau

Michael Jung et Rocanna FST sont rentrés facilement dans le temps
Crédit : Pauline Chevalier

Michael Jung est réellement un cavalier hors du commun. Présent dans un nouveau CCI4* avec deux chevaux, le cavalier allemand termine avec le sourire et les deux premières places au classement provisoire. Fisherrocana FST a répondu dès le début et a cherché les fanions."Les deux derniers parcours, j’ai eu des soucis dans l’eau. Donc j’avais une petit appréhension sur ces obstacles. Mais la jument a été à l’écoute et heureuse d’être sur le cross. Elle a été facilement dans le temps et j’ai eu un bon feeling tout au long du parcours." Il part ensuite avec un Halunke moins expérimenté et au modèle différent mais le cheval donne le meilleur de lui-même : "Halunke est un cheval plus lourd, plus fort. J’avais besoin de plus de temps pour préparer mes obstacles et j’ai donc été plus lent. Mais il a voulu toujours bien faire et il a été vraiment très bien. " Malgré un peu de temps dépassé, le champion d’Europe 2013 conserve la tête du classement devant Rocanna.
 
 

Un sol rapide et des difficultés partout

Un sol rapide et des difficultés partout - Imperial Michael Jung au CCI4* de Pau

Emily King et Brookleigh font un superbe premier CCI4*
Crédit : Pauline Chevalier

Emily King a donné le sourire a toute sa famille présente à Pau. Mère et grand-mère ont savouré le beau tour de Brookleigh qui amène Emily sans soucis pour son premier parcours à ce niveau. Le couple britannique conserve donc sa troisième place du dressage. Derrière, il y eu quelques surprises avec des fautes un peu partout. Même si les gués semblaient être les juges de paix aux reconnaissances, ce ne fut pas le cas et les fautes ont été enregistrées partout. Dans le top ten initiale, seule l’américaine Jennie Brannigan connait des soucis avec Cambalda et est éliminée. Mais les choses ont évolué ensuite avec des remontées et des déceptions. C’est un peu la presque noyade pour Lucie Wiergersma et Mr Chunky qui sautent dans les profondeurs du gué, la déception pour la canadienne Rebecca Howard vec Riddel Master. Mais des couples comme Karim Laghouag et Punch de L’esques ou encore Joseph Murphy et DHI Topstory font des parcours parfaits et des belles remontés au classement. Au final, ce fut un peu tout noir ou tout blanc pour ce dernier gros concours français.
 
 

Des français efficaces et volontaires !

Des français efficaces et volontaires ! - Imperial Michael Jung au CCI4* de Pau

Astier Nicolas et Piaf de B'neville sans aucune pénalité conserve leur quatrième place
Crédit : Pauline Chevalier

Les français ont vraiment montré qu’ils étaient à la hauteur du très haut niveau. Des chevaux parfaitement prêts, des cavaliers motivés et une monte précise ont conduit les couples présents à des belles performances. Si Astier essuie une chute avec Quickly du Buguet qui laisse un genou dans l’obstacle de la grappe de raisin, Karim Laghouag et Punch de l’Esques redonnent bien vite le sourire et la motivation à l’équipe en réalisant un sans-faute presque facile pour le petit anglo-arabe. Cela permet au couple de se placer en quatorzième position et donc très proche du top ten. Si Caroline Chadelat essuie un malheureux refus sur le poisson du dernier gué, elle boucle un cross réellement très beau avec une Kadessia fantastique. Le couple finit d’ailleurs dans le temps optimum de onze minutes et trente-huit secondes. Camille Lejeune avec R’du Temps Blinière et Hélène Vattier avec Quito de Balière avaient eux aussi un sourire compréhensible à l’arrivée. Les deux couples qui faisaient leurs premiers pas à ce niveau ont montré de réelles capacité et un potentiel futur très important. Pour finir Astier et Karim ont donné un sourire concret au staff français. Piaf de B’neville puis Entebbe de Hus ont répondu aux attentes de tous y compris du nombreux public présent. Même si Entebbe a quelques sursis sur les pointes pour cause d’un déferrage en début de parcours, l’étalon est présent et actif et démontre que l’épisode de Blair Castle est à oublier. L’étalon prend la huitième place provisoire et Piaf alias Ben qui fait lui un tour impécable demeure à la quatrième.
 
Après une bonne nuit de repos, les organismes vont être une nouvelle fois mis à l’épreuve avec le saut d’obstacle. Tout peut encore changer car les écarts sont serrés.  
 
Tous les résultats http://www.worldsporttiming.com/live/read/index.php
 

À lire également...

Réagissez