Leopold van Asten prend sa revanche à Helsinki

Leopold van Asten, ici avec VDL Groep Zidane, a remporté la grosse épreuve du jour au CSI 5*-W d'Helsinki.
Crédit : Crédit Scoopdyga

Samedi 24 octobre - 18h33 | Marie de Pellegars-Malhortie

Leopold van Asten prend sa revanche à Helsinki

Quatrième la semaine dernière à Oslo lors de cette même épreuve, Leopold van Asten a aujourd’hui pris sa revanche en s’imposant dans le Grand Prix aux commandes de VDL Groep Quinthago Z. Le Néerlandais a devancé un beau doublé allemand et a ainsi renvoyé Daniel Deusser sur Clintop et Hans-Dieter Dreher avec Cool and Easy aux deuxième et troisième places.   

Cet après-midi dans l’arène nordique de la capitale finlandaise, Leopold van Asten a confirmé qu’il avait trouvé une monture de choix pour épauler VDL Groep Zidane sur les plus beaux terrains du monde. Le Néerlandais s’est imposé dans le Grand Prix du CSI 5*-W d’Helsinki doublant ainsi un beau panel de cavaliers. Associé à VDL Groep Quinthago Z, une fille de Quinar Z, il a signé le barrage le plus rapide.
La tâche n’était pourtant pas aisée puisque neuf couples avaient décroché leur ticket pour la finale, et non des moindres. Malgré l’agilité et la célérité qu’on lui connaît, Daniel Deusser n’a pas réussi à surpasser le champion du jour. En selle sur Clintop 2, un fils de Clinton avec lequel il évolue depuis trois mois seulement, l’Allemand s’est incliné pour vingt centièmes de seconde. Un Allemand pouvant en cacher un autre, la troisième place est revenue à Hans-Dieter Dreher sur le bien nommé Cool and Easy. Le couple réitère la performance, avec malheureusement une seconde de retard pour espérer remporter la mise.
Le Colombien René Lopez, associé à Con Dios III, a signé le parcours parfait le moins rapide du barrage et a ainsi laissé la voie libre à l’Irlandais Shane Breen sur Undicci et l’Allemand Patrick Stühlmeyer associé à Lord Lohengrin. 
 

Essai non transformé

Alors que la Coupe du monde de rugby bat son plein, il est de bon ton de parler des essais non transformés qui arrivent également en saut d’obstacles. Trois couples se sont retrouvés dans ce scénario puisque sans pénalité en première manche ils ont failli au barrage. Niels Bruynseels, sixième de cette même épreuve la semaine passée à Oslo, se classe aujourd’hui septième. Le Belge n’a pu éviter une faute de sa fille de Cracky Z, Cas de Liberté. Même sanction pour Patrice Delaveau et Leontine Ledimar Z*HDC qui terminent huitièmes. La fille de Lodefever II signe néanmoins une belle performance pour l’une de ses premières à ce niveau. Le moins chanceux du barrage a été le Bleu Mathieu Billot. Si le Normand a brillé en menant son Shiva d’Amaury au sans-faute sur le parcours initial, il n’a malheureusement pu éviter trois fautes de son fils de For Pleasure en finale. Une performance néanmoins de bon augure pour la suite.
 
Kevin Staut et For Joy van’t Zorgvliet*HDC, quant à eux, n’ont pas réussi à concurrencer les leaders sur cette épreuve puisqu’ils sont sortis de piste en première manche avec douze points au compteur synonymes d’une trente-et-unième place.
 
Les résultats ici.
 

À lire également...

Réagissez