Championnat de France des mâles de deux et trois ans, qui va s’offrir l’or ?

Balko d'Elle, champion de France des mâles de trois ans l'an dernier
Crédit : ANPFS

Jeudi 22 octobre - 11h58 | Marion Mauger

Championnat de France des mâles de deux et trois ans, qui va s’offrir l’or ?

Depuis hier et jusqu’à samedi, les meilleurs mâles de deux ans et trois ans s’affrontent pour les championnats de France des mâles dans le cadre du Meeting d’Automne de Saint-Lô. Ces jeunes chevaux seront évalués sur différents tests tels que le saut en liberté, les allures et le modèle ainsi que le saut monté et les allures montées pour les mâles de trois ans. Vainqueur des deux ans l’année dernière, Cher Epoux aura à cœur de briller dans le championnat des trois ans cette année.   

LES ENJEUX
Depuis hier, les meilleurs mâles de deux et trois ans, sélectionnés lors des huit compétitions qualificatives à travers l’hexagone s’affrontent à Saint-Lô pour tenter d’obtenir le titre de champion de France bien sûr, mais également la précieuse approbation qui leur permettra de devenir reproducteurs.

Les jeunes mâles seront jugés sur différents ateliers : le saut en liberté, le modèle et nouveauté cette année, les allures en liberté. S’ajoute à ces trois tests deux épreuves supplémentaires pour les mâles de trois ans qui sont le saut monté et les allures sous la selle.

Au terme de ce championnat qui désignera les meilleurs des meilleurs, les mâles qui auront décroché leur approbation devront encore se confronter au testage. À la suite de ces cinq jours de compétition, les étalons fraichement désignés, devront rester à Saint-Lô dix jours supplémentaires. Ils seront observés par différents juges aussi bien au box que sous la selle. Le testage permet à ces experts de mieux apprécier le caractère et les qualités de chaque cheval. Au terme de ces dix jours, l’avis formulé par les experts sera consultable dans un guide envoyé à chaque éleveur afin de guider au mieux leurs choix de croisements.


À NE PAS MANQUER
Il faudra suivre de près les vainqueurs des étapes qualificatives. Pour les mâles de deux ans, il s’agit de :

- Déjàvu de Laume (Jivaro du Rouet x Galion de Laume)

  • - Ding Dong Courcelle (Air Jordan x Alme)
  • - Douglas du Gue (Air Jordan x Lando) 
  • - Darling de Rêve (Kannan x Orlando)
  • - Dinoto du Donel (Quinoto Bois Margot x Cortez)
  • - Dahey du Lys (Diamant de Semilly x Lux Z)
  • - Dandy des Laquais (Damiro B x Adelfos)
  • - Dazzle des Cedres (Epsom Gesmeray x Veloce de Favi)
 
Pour les mâles de trois ans, il s’agit de :

- Captain Rumel (Vagabond de la Pomme x Dollar du Murier)
- Cakolet Chabaudière (Diamant de Semilly x Quidam de Revel)
- Cash des Fontaines (Ogano Sitte x Narcos II)
- Cassini de Bonnières (Kannan x Olisco)
- Cape Cod D’Avel (Dollar de la Pierre x Heartbreaker)
- Colorado Nantuel (Ugano Sitte x Carnute)
- Cristal’Fontaine (Chef Rouge x Griot de Mara)
- Concerto d’Euskadi (Sandro Boy x Galoubet A)
  

DANS LE RETRO
Dans les deux ans, Cher Epoux, le fils de Network et Qyou de Longvaut s’était imposé avec une moyenne générale de 15,70. Balko d’Elle, le fils de Diamant de Semilly et d’une mère par Allegreto, avait, quant à lui, décroché l’or dans le championnat de France des trois ans avec une moyenne de 15,48. 


LE GUIDE
Les tests ont commencé hier et se termineront par la cérémonie d’approbation samedi vers 15h.

Le programme complet
La liste des engagés
Les résultats
Le live
 

À lire également...

Réagissez