Le Morocco Royal Tour se clôt sur un magnifique Grand Prix à El Jadida

Crédit : R&B Presse

Dimanche 18 octobre - 20h44 | Johanna Zilberstein

Le Morocco Royal Tour se clôt sur un magnifique Grand Prix à El Jadida

Antonio Matos Almeida s'est offert le dernier Grand Prix de cette édition 2015 du Morocco Royal Tour. En selle sur Nikel de Presle, le Portugais a signé le seul double sans-faute de cette difficile épreuve, prenant l'ascendant sur la Suissesse Nadja Peter Steiner et le Saoudien Ramzy Hamad al-Duhami.

Ils étaient trente-quatre cavaliers à prendre le départ de cet ultime Grand Prix du Morocco Royal Tour édition 2015. Dessiné par l'Italien Uliano Vezzani, le parcours a causé pas mal de difficultés, même aux meilleurs cavaliers. Ils n'ont ainsi été que neuf couples à reprendre le départ en deuxième manche, où a finalement triomphé le Portugais Antonio Matos Almeida, seul cavalier à signer le double sans-faute avec Nikel de Presle.
Ils ont été nombreux à devoir renoncer à la suite de la compétition pour une petite barre à terre. Le Brésilien João Victor Castro sur Quentin PJ est ainsi sorti de piste avec quatre points au compteur, tout comme Olivier Robert et Quenelle du Py, gagnants de l'édition précédente de ce Grand Prix. Le couple vainqueur du Grand Prix de Rabat la semaine passée, le Suisse Pius Schwizer et PSG Future, a également écopé d'une faute. Fabrice Dumartin, avec Cannavaro, est rentré avec cinq points de pénalité tandis que Nicolas Deseuzes et Philippe Rozier, respectivement sur Quilane de Lezeaux et Quel Chanu, ont mis deux barres à terre.
L'addition a été encore plus lourde pour l'Italien Emanuele Gaudiano, douze points avec Cocoshynsky, et Agathe Vacher, quatre barres à terre en selle sur Carcena. Mauvais jour pour Laurent Guillet, qui préfère abandonner avec Sultan du Chateau.

Un seul double sans-faute

Finalement, ils ont été neuf à se retrouver en seconde manche. Mais seul le Portugais Antonio Matos Almeida réussit à rééditer son parcours parfait de première manche avec Nikel de Presle. Les trois places suivantes doivent se partager entre les cavaliers à un point, parmi lesquels la Suissesse Nadja Peter Steiner s'est distingué, signant la seconde manche la plus rapide avec Capuera II. La Saoudien Ramzy Hamad al-Duhami a pris la troisième place avec Al Capone.
Un peu plus loin, Abdelkébir Ouaddar, une fois encore meilleur Marocain de l'épreuve, a pris la cinquième place après avoir concédé quatre points au deuxième passage avec Quickly de Kreisker, tout comme Constant van Paesschen, associé à Diamanthina van't Ruytershof. Enfin, meilleur Tricolore de l'épreuve, Julien Gonin a pris la neuvième place avec une faute sur le dernier parcours, avec Soleil du Cornu CH.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez