Michael Jung double la mise à l’issue du cross du Mondial

Michael Jung et Fisherincantas ont dépensé beaucoup d'énergie sur le cross.
Crédit : Pauline Chevalier

Samedi 17 octobre - 20h42 | Pauline Chevalier

Michael Jung double la mise à l’issue du cross du Mondial

La journée de cross a montré deux facettes très différentes avec une épreuve des six ans très fluide et une de sept ans pleine de rebondissements. Mais comme en épreuve sénior, quand Michael Jung est en course, il ne cherche pas autre chose que la victoire. Le champion allemand truste donc les deux pôles positions. Les français se sont bien comportés globalement dans les classements à l’image de Thomas Carlile et Upsilon.  

Un cross à deux niveaux

Un cross à deux niveaux - Michael Jung double la mise à l’issue du cross du Mondial

Emma Dougall et Fernhill Tabasco deuxième après le cross
Crédit : Pauline Chevalier

Comme souvent mais là plus encore, le cross de l’épreuve des six ans a été plutôt simple et accessible. Un très grand nombre de couples sont maxis et la seule surprise vient de la leader au dressage, Ingrid Klimke qui essuie un refus de jeunesse avec Weisse Duene. Cela laisse donc le champ libre à Michael Jung qui prend donc le meilleur avec Fisherincantas malgré l’émotion de ce dernier, comme l’explique le champion allemand. "Fisherincantas n’a pas vraiment fait un bon tour de cross. Il a été ému par les très nombreux spectateurs et n’a pas trop été à mon écoute. Du coup, il a perdu beaucoup d’énergie dans les sauts et était fatigué en rentrant. Mais je demeure satisfait car il va avoir beaucoup appris aujourd’hui et la prochaine fois, il connaîtra mieux cette situation." La faute d’Ingrid profite aussi à Stanislas de Zuchowicz qui a déroulé un très beau tour avec Vingt Vingt un excellent cheval qui porte ce nom car sa naisseuse visait les JO 2020 lors de sa naissance. "Mon cheval a été exemplaire du début à la fin et j’en suis ravi. Ce fut un plaisir." Merel Bloom profite elle aussi pour prendre la troisième place avec The Quizmaster tandis que le couple polonais Kamil Rajnert et Libertina sont quatrièmes. Finalement, le classement est peu modifié comme assez souvent dans cette tranche d’âge.
Par contre du côté des sept ans, ce fut un tout autre scénario. Le cross a donné du fil à retordre aux concurrents. Pourtant, Michael Jung a encore fait une belle démonstration avec Lennox. "Lennox est bon en dressage mais aussi en cross même si parfois il a du mal à s’articuler et à trouver correctement son corps. Il ne gère pas encore bien son corps mais veut toujours bien faire. Il n’était pas fatigué mais le cso n’est pas sa discipline première donc on verra bien demain où je termine." L’allemand tient la tête à deux australiens après le refus de Julia Krajewski seconde au provisoire. Emma Dougall est deuxième avec Fernhill Tabasco, un jeune très prometteur appartenant en partie à son compagnon Kevin MacNab. Christopher Burton forme aussi ses montures du futur avec Cooley Lands. Laura Collett est quatrième avec Mr Bass. Mais la britannique a dû, comme la totalité des spectateurs et des organisateurs, avoir très peur pour son compatriote le talentueux William Fox Pitt qui a chuté sur l’obstacle du hibou. Le grand champion britannique, qui était troisième au provisoire, a été évacué et va être soigné mais il a effectué une chute sur la tête qui l’a rendu inconscient quelques minutes.
 
 

Les français démonstratifs

Les français démonstratifs - Michael Jung double la mise à l’issue du cross du Mondial

Démonstration d'aisance pour Upsilon et Thomas Carlile
Crédit : Pauline Chevalier

Les français ont su tirer leurs épingles du jeu malgré quelques déceptions. Thomas Carlile se venge avec Upsilon et remonte à la sixième place provisoire (probablement cinquième demain matin car il apparait peu probable que William Fox Pitt cinquième avec son premier cheval reprenne le départ demain). Le champion est à une barre du podium donc tout est réellement réalisable. Le jeune Alexis Roques et Dante K ont été très aériens eux-aussi et passent de la vingt-sixième à la douzième place. Cédric Lyard avec Unumde’Or, Benjamin Massie et Ungaro de Kersker, Benoit Parent et Donita ainsi que Mathieu Lemoine sur Ugo du Perron et Rodolphe Scherrer et Union Libre Fly sont tous maxis et remontent donc de belle manière dans le classement. Déception cependant pour Nicolas Touzaint qui s’il est maxi avec Umperium de Richemont remportant ainsi le prix FFE Eventing Tour, il écope de 11 points avec Debby après la chute d’un élément frangile du coffin. La punition est identique pour Véronique Réal avec Urfée de la Barbais. Ces deux mésaventures ont fait l’objet d’une réclamation de la part du staff France qui a trouvé que cela tombait de manière un peu trop facile.
 
 
 

Un provisoire qui va encore bouger

Un provisoire qui va encore bouger - Michael Jung double la mise à l’issue du cross du Mondial

Stanislas de Zuchowicz et Vingt Vingt en route pour une médaille en 6ans
Crédit : Pauline Chevalier

Mais la compétition est loin d’être terminée car le saut d’obstacle qui va se dérouler demain à partir de 11h30 est toujours une épreuve très particulière pour ces jeunes. Les écarts sont très serrés donc tout peut se trouver chamboulé. Si Michael Jung est plutôt confiant pour Fisherincanta, il l’est nettement moins en ce qui concerne Lennox. Il faut aussi passer la visite vétérinaire qui se déroulera au petit matin. Il est intéressant de noter que dans les 7ans, seuls Upsilon et Nyala d’Arvile étaient déjà dans les meilleurs à 6 ans. Qui va succéder à Michael Jung et Star Connection en 6ans et Thomas Carlile et Ténareze en 7ans ? Les paris sont ouverts !
 
Tous les résultats : http://www.worldsporttiming.com/results/timing-829.html
 

À lire également...

Réagissez