Domination allemande au Mondial du Lion d’Angers

Michael Jung et Lennox en tête des sept ans
Crédit : Pauline Chevalier

Vendredi 16 octobre - 22h30 | Pauline Chevalier

Domination allemande au Mondial du Lion d’Angers

Le dressage a laissé quelques amertumes dans le classement. Les Allemands sont une nouvelle fois à la fête tandis que les Français doivent encore une fois subir les foudres des juges britanniques, notamment Thomas Carlile qui réalise avec Upsilon sa plus mauvaise reprise mais avec un écart très surprenant entre les juges. Michael Jung fraichement opéré du tibia reste une fois encore l’homme fort de ce premier test avec une première place en sept ans et une seconde en six ans.  

 - Domination allemande au Mondial du Lion d’Angers

William Fox Pitt et Reinstated en embuscade
Crédit : Pauline Chevalier

Une fois encore, les Allemands ont montré leur domination sans partage dans cette discipline. Ils ont des chevaux de talents dès l’âge de six ans. Ainsi, Ingrid Klimke prend aisément la tête avec 38.6 points en selle sur Weisse Duen, une belle grise. Elle devance Michael Jung avec un nouveau cheval appartenant à son généreux sponsor Fisher Rincantas, un bel étalon très apprécié par son cavalier. "Fisherincantas est un très beau cheval avec du sang, une excellente locomotion et de grosses qualités globales. Le Mondial du Lion est sa première grosse compétition et cela va lui faire passer un gros palier. J’espère que ce sera un cheval pour le futur mais je sais qu’il va beaucoup apprendre ce week-end." Le cavalier français Stanislas de Zuchowicz est troisième  avec Vingt Vingt. "Je suis vraiment heureux du travail de mon cheval. Je n’ai pas honte d’être derrière des cavaliers comme Jung et Klimke, je pensais même être plus loin au classement." Merel Bloom, Kamil Rajnert, Christopher Forsberg et Sophie Richards sont les cavaliers qui suivent au classement. Si la première est connue, les autres sont des pilotes avec moins de succès, qui se payent le luxe de passer devant Kai-Steffen Meier, huitième, ou encore Thomas Carlile et Vassily de Lassos, dixièmes.
Du côté des sept ans, le champion allemand prend cette fois le meilleur avec Lennox, un grand cheval qui ne connait pas encore bien son corps mais qui présente de bonnes aptitudes dans tous les tests. Julia Krajewski et Chipmunk FRH sont d’excellents deuxièmes. "Pour ma première fois ici, c’est une belle entrée en matière. Chipmunk est un excellent cheval que je monte depuis la fin de son année de quatre ans. Il a été champion des cinq ans. Il fait tout très bien et est très beau, avec beaucoup de sang. Mais il reste un jeune cheval qui fait cette compétition pour la première fois." Le sourire de Julia en disait long sur sa satisfaction. La jeune cavalière se place juste devant William Fox Pitt et Reinstated.
 

Déception pour Upsilon

Déception pour Upsilon - Domination allemande au Mondial du Lion d’Angers

Upsilon et Thomas Carlile a une place peu habituelle
Crédit : Pauline Chevalier

Si Stanislas de Zuchowicz était content de son classement à l’issue du dressage, les autres accusaient une déception compréhensible et presque logique. Désormais, tous connaissent l’importance de ce premier classement. Si dans les six ans, les chevaux passés en premier, à savoir Vassily de Lassos, sous la selle de Thomas Carlile, et Vinecheska Jeclai’s monté par Jean-Lou Bigot, ont eu des notes honnêtes et plutôt correctes, ce n’est pas le cas des chevaux de sept ans. Nicolas Touzaint et Debby ont connu des reprises meilleures et ne peuvent prétendre qu’à la neuvième place. Les juges n'ont d'ailleurs pas semblé d’accord pour Cédric Lyard et Unum De’Or mais ont aimé Umpala Broin sous la selle de Marine Salvador, dix-septième. Les autres concurrents font des démonstrations honnêtes et sont notées plutôt logiquement. Mais la plus grande déception est pour Thomas Carlile et son crack Upsilon. Le public s’est retrouvé autour de la piste car le champion était attendu. L’étalon ne réalise pas sa meilleure reprise et n’atteint pas son niveau habituel mais la perplexité est d’autant plus grande que le juge britannique, une fois de plus, a semblé totalement contre ce couple, lui attribuant une note finale de 64.38% alors que les deux autres lui donnent plus de 71%. L’amertume est donc grande à la sortie du dressage tandis que ce couple, que l’on voyait déjà presque champion ne prend que la treizième place provisoire.
 

Le cross va-t-il changer le classement ?

Le cross apparait toujours sélectif par l’ambiance, la vitesse et la longueur du parcours mais pourtant le sol d’excellente qualité et une technicité peut-être plus abordable que certaines fois vont peut-être entrainer peu de modifications du classement. Mais le concours complet est toujours un sport plein de surprises. La seule chose sur laquelle tout le monde s’accorde est qu’une fois encore le travail des concepteurs est superbe et que les chevaux vont beaucoup apprendre demain. Le premier à partir sera Thomas Carlile qui sera en piste dès 10h30 .
 
 
Tous les résultats : www.worldsporttiming.com
 

À lire également...

Réagissez