Les cracks de demain ont rendez-vous au mondial du Lion-d’Angers

Thomas Carlile en selle sur le prometteur Upsilon, cinquième des six ans l'an dernier.
Crédit : Scoopdyga

Mardi 13 octobre - 15h33 | Marion Mauger

Les cracks de demain ont rendez-vous au mondial du Lion-d’Angers

À partir de jeudi et jusqu’à dimanche, le mondial du Lion-d’Angers accueillera, pour son trentième anniversaire les meilleurs chevaux de six et sept ans dans le cadre magnifique du haras de l’Isle Briand. Cette année encore la compétition sera belle puisque les meilleurs cavaliers mondiaux, dont Michael Jung, seront présents associés aux champions de demain.  

LES ENJEUX
Les meilleurs jeunes chevaux du monde entier ont été sélectionnés pour s’affronter lors de ces championnats. À l’issue de trois jours de compétions, les champions du monde de six et sept ans seront désignés.

Outre le prestige d’être sacré champion du monde, ces championnats permettent de déceler les talents de demain. Parmi les chevaux qui ont performé au Lion-d’Angers, on peut citer entre autres, La Biosthétique Sam FBW et Takinou d'Hulm, deux complices de Michael Jung. Le premier, médaillé d’argent au mondial du Lion en 2007, a été sacré champion du monde en 2010 à Lexington, champion d’Europe en 2011 à Luhmühlen et champion olympique en 2012 à Londres. Le second, lui, a terminé quatrième l’an dernier du championnat du monde des sept ans avant d'être sacré double champion d’Europe, il y a quelques semaines, à Blair Castle.


À NE PAS MANQUER
Du beau monde est attendu cette année encore au Lion-d’Angers. Parmi les cent-dix chevaux au départ ce weekend, il ne faudra pas manquer la performance du brillant Michael Jung, qui présentera Fischerincantas dans les six ans et Lennox 364 dans les sept ans. L’Allemagne sera représentée également par Ingrid Klimke, cinquième du championnat d’Europe avec Horseware Hale Bob. L’amazone présentera dans les six ans Weisse Duene, vainqueur du CIC 1* de Münster en mai dernier.  

À noter également la présence de la Britannique Kitty King et Vendredi Biats dans les six ans et de son compatriote William Fox-Pitt accompagné de deux sept ans, Reinstated et The Soap, vainqueur du CCI 1* de Ratoath.
 

LES BLEUS
Dans les six ans, trois couples défendront le drapeau tricolore. Jean-Lou Bigot sera associé à Vinecheska Jeclai’s avec laquelle il a remporté le critérium des six ans à Pompadour. Le champion de France en titre, Vassily de Lassos, sera également de la partie, présenté par Thomas Carlile.  Enfin, il faudra compter sur Stanislas de Zuchowicz en selle sur Vingt Vingt, quatrième du championnat de France.

Du côté des sept ans, douze couples tricolores sont attendus au départ. Le tout bon Upsilon, cinquième des six ans l’an dernier, sera présent sous la selle de Thomas Carlile. Les Bleus pourront également compter sur Cedric Lyard, associé à Unum de’Or ou encore sur Rodolphe Scherer qui montera Union Libre Fly, ainsi que sur Nicolas Touzaint qui présentera deux chevaux, Debby et Umperium de Richemont.


DANS LE RÉTRO
L’an dernier, Michael Jung en selle sur Star Connection avait décroché l’or dans le championnat du monde des six ans. L’Allemand devançait l’Australien Christopher Burton aux rênes de Dutch Man Retto. Sur la dernière marche du podium, on retrouvait la Britannique Piggy French aux commandes de Cooley Dream Extreme.

La Marseillaise avait retenti du côté des sept ans. Thomas Carlile, en selle sur Tenareze, s’était imposé face Tom McEwen associé à Toledo de Kerser. Sa compatriote Laura Collett avait refermé le podium aux rênes de Paméro 4.


LE GUIDE
Les épreuves des championnats du monde débuteront par le dressage qui se déroulera jeudi et vendredi à partir de 10h. Les épreuves de cross se dérouleront samedi et le weekend se conclura par l’hippique dimanche.
 
Le programme complet
La liste des engagés
Les résultats


 

À lire également...

Réagissez