A Rabat, la fusée Gaudiano ne laisse aucune chance aux autres

L'Italien Emanuele Gaudiano s'est imposé dans la grosse épreuve du samedi du CSI 3* de Rabat.
Crédit : R&B Presse

Dimanche 11 octobre - 10h30 | Léa Dall'Aglio

A Rabat, la fusée Gaudiano ne laisse aucune chance aux autres

Hier, la grosse épreuve du jour du CSI 3* de Rabat a montré un Emanuele Gaudiano impossible à rattraper. Le podium est complété par deux Tricolores : Julien Gonin et Philippe Rozier.

Après Abdelkebir Ouaddar, qui avait remporté l'épreuve de vendredi chez lui, au tour d'un autre Méditerranéen d'être sacré. L'Italien Emanuele Gaudiano s'est imposé dans l'épreuve de vitesse du samedi, cotée à 1,45 m.

Associé à sa jument Westphalien de 12 ans, Cocoshynsky, il n'a laissé aucune chance aux trente-trois autres cavaliers engagés. Amateur des épreuves de rapidité, il s'est montré deux secondes plus rapides que tous ses concurrents. 

"C'est une jument très rapide (...). Elle a été très bonne aujourd'hui, c'est vraiment super, elle a du potentiel" a déclaré le cavalier à propos de sa monture, enthousiaste,à l'issue de son tour. Le couple est déjà monté sur le podium plus de quarante fois en cinq ans. 

Deux Tricolores sur le podium

Aussi irrattrapable ait été le militaire italien, il est deux Tricolores qui n'ont pas démérité. Julien Gonin, en selle sur Soleil du Cornu, et Philippe Rozier, aux rênes de Quel Chanu, ont su trouver la clé du parcours pour terminer l'épreuve, respectivement aux deuxième et troisième places.

Le Grand Prix du Morocco Royal Tour, qualificatif pour la Coupe du monde, se tient ce dimanche, à partir de 15 h. 

À lire également...

Réagissez