Conrad de Hus, une perle rare et précieuse

Crédit : Scoopdyga

Lundi 05 octobre - 16h51

Conrad de Hus, une perle rare et précieuse

Vice-champion d’Europe à Aix-la-Chapelle et vainqueur du Grand Prix CSI 5* de Chantilly cet été, Conrad de Hus suscite toutes les convoitises. Il faut dire que l’étalon Holsteiner de Xavier Marie dispose de tous les atouts pour séduire des clients en quêtes d’une monture olympique. Conscient des énormes enjeux financiers qui l’entourent, Grégory Wathelet, habitué depuis longtemps déjà à voir partir ses meilleurs chevaux dans la force de l’âge, espère pouvoir conserver son crack de dix ans jusqu’aux Jeux de Rio. Né en Allemagne et formé en France avant d’exploser sous la selle du Belge, Conrad suscite l’admiration de tous ceux qui ont croisé sa route. Portrait.   

À peine les premiers « Jeux équestres européens » d’Aix-la-Chapelle se sont-ils refermés que la question est déjà sur toutes les lèvres : Gregory Wathelet parviendra-t-il à garder Conrad de Hus jusqu’aux Jeux olympiques de Rio ? Le saut d’obstacle est ainsi fait. Tandis qu’un athlète ou un nageur, une fois qualifié, n’a plus qu’à se concentrer sur sa préparation avec l’objectif d’atteindre son pic de forme le jour J, le cavalier de jumping, lui, doit d’abord s’assurer qu’il disposera bien d’un cheval capable d’affronter les exigeants parcours du concours olympique, le seul dont le retentissement dépasse vraiment les frontières du landerneau équestre.

Si Ben Maher, Scott Brash, Patrice Delaveau, Beezie Madden, Joeren Dubbeldam ou encore Simon Delestre, tous médaillés dans les trois derniers grands championnats n’ont aucun soucis à se faire pour Cella, Hello Sanctos, Orient Express*HDC, Cortes C, SFN Zenith et Rayan des Hayettes, Gregory Wathelet ne dispose pas d’un tel confort. Montant le crack d’un propriétaire français –Xavier Marie- destiné à être commercialisé à plus ou moins long terme, le Belge, médaillé d’argent à Aix-la-Chapelle, s’attend à vivre intensément les douze prochaines semaines.

La suite de cet article richement illustré est à lire dans le numéro d’octobre de Grand Prix Magazine, disponible en kiosques.

Abonnez-vous à Grand Prix Magazine ici
Ou achetez-le ici
 

À lire également...

Réagissez